Couscous à l’agneau

, par  Hamid , popularité : 12%

Le couscous, plat national en Algérie et dans les pays du Maghreb, est en train de devenir un plat universellement reconnu et apprécié.

Les historiens sont partagés sur l’origine exacte du couscous, certains d’entre eux affirment qu’à l’instar des pâtes, il serait originaire de Chine, d’autres d’Afrique de l’est , mais la thèse la plus répandue et la plus plausible est celle de l’apparition du couscous en Afrique du nord, où des fouilles archéologiques ont révélé la présence d’ustensiles de cuisine datant du IX ème siècle qui ressemblent très fortement à l’outil principal de cuisson du couscous qui est le couscoussier .

Les avantages santé du couscous ont de tout temps été reconnus. Alliant, en une formule heureuse et équilibrée, céréales, légumes, viandes, volailles ou poissons, le couscous ne manque pas de satisfaire à toutes les exigences de goût et de santé.

Ingrédients pour 6 personnes :
- 1 Kg de viande de mouton
- 300 g de pois chiche (trempés dans l’eau depuis la veille)
- 2 oignons moyens
- 2 tomates
- 1/2 cuillère à café poivre
- 1 cuillère à soupe de sel
- 3 cuillères à soupe d’huile
- 1 cube de pot au feu (facultatif)
- 2 cuillères à soupe d’épices pour couscous (cumin, fenouil, poivre, piment doux, coriandre, curcuma, moutarde, céleri, sel)
- 2 cuillères à soupe concentré de tomate (facultatif)
- 2 courgettes
- 4 navets
- 2 pommes de terres moyennes
- 1 Kg de couscous fin
- 4 carottes
- 1 cuillère à café de harissa (facultatif)

Préparation de la semoule :

- Remplir au 3/4 la grande marmite du couscoussier et mettre à bouillir.

- La bonne humidification est de 1 volume de semoule pour 1.5 volumes d’eau. Mettre le kilo de semoule dans un grand saladier, saler et verser 1 litre d’eau. Mélanger et laisser jusqu’à absorption de l’eau tout en le travaillant avec les mains. Faire décoller les grains en ajoutant un peu d’huile d’olive.

- Lorsque le liquide est arrivé à ébullition mettre la semoule et laisser cuire 30 min. La vapeur doit sortir à travers la semoule. Si votre couscoussier n’est pas étanche, vous pouvez mettre un linge humide à la jonction de la marmite et du keskès.

- Etaler la semoule dans le grand saladier, saler et ajouter 1 à 2 verres d’eau. Travailler les grains avec une cuillère en bois en ajoutant un peu d’huile d’olive.

- Remettre la graine à cuire et renouveler l’opération à deux reprises. La semoule doit cuire 3 fois.

- Après la troisième cuisson, disposer des petits dés de beurre
sur la semoule et servir.

Préparation de la sauce :

- Couper la viande en morceau, la mettre dans la grande marmite du couscoussier avec 3 cuillères à soupe d’huile, ajouter les deux oignons coupés très fin. Assaisonner de sel, poivre, 2 cuillères à soupe d’épice pour couscous. Ajouter les 2 tomates coupées en petits morceaux et 2 cuillères à soupe de concentré de tomate. Faire mijoter 10 minutes. Entre temps, éplucher les carottes, les navets, courgettes.

- Ajouter les pois chiche, les carottes et 2 litres d’eau, laisser bouillir à feu moyen.

- Ajouter ensuite dans la sauce, les navets et courgettes et les pommes de terre.

- Selon la tradition algérienne le couscous est servi blanc, on rajoute la sauce à part dans un bol.

Sources :
- http://www.khaoula.com/
- http://www.couscousdari.com/
- Petit Larousse de la cuisine : ISBN 2-03-560277-7

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018