Le gazon

, par  Béatrice , popularité : 12%

- A l’aide d’un motoculteur ou d’une bêche : labourer le terrain sur 20cm de profondeur.

- A l’aide d’une griffe : émietter les mottes de terre et établir le nivellement désiré.

- L’opération suivante est le ratissage qui permet d’extraire du sol les derniers cailloux en travaillant en croix, c’est-à-dire en passant l’outil dans le sens de la largeur, puis dans le sens de la longueur. En outre, le ratissage permet de niveler de manière impeccable le terrain.

- Par temps sec, à l’aide d’un rouleau (ou avec le dos de la bêche pour les petites surfaces), il faut tasser le sol pour que les graines s’installent dans un sol suffisamment ferme.

- L’engazonnement se fait avec un épandeur. Il faut semer en effectuant deux passages croisés. La profondeur idéale pour le semis de gazon est de 0.5 cm.

- Avec les dents du râteau il faut gratter la surface du terrain sur quelques millimètres afin d’enfouir les graines de gazon.

- Epandez en surface une très mince couche de tourbe fine de 3 à 5 mm d’épaisseur.

- Passez le rouleau afin de bien assurer un contact entre les graines et la terre.

- Enfin, un arrosage copieux en pluie fine termine l’opération. Il ne faut pas négliger cette opération qui déterminera la beauté future de votre gazon.

Passer le motoculteur
plantation_
gazon_01
© Yrelay
Planter et arroser
plantation_
gazon_02
© Yrelay
3 semaines après
plantation_
gazon_03
© Yrelay
4 semaines après
plantation_
gazon_04
© Yrelay
5 semaines après
plantation_
gazon_05
© Yrelay

Cet article a été rédigé à partir des liens suivants :
- http://tondeuseagazon.free.fr/SemisGazon
- http://www.plantes-et-jardins.com/magazine/fiches/fiche.asp?id_fiche=55