L’universalité ontologique de l’information

, par  Hamid , popularité : 6%

Mihai Draganescu est professeur honoraire à l’Université de Bucarest. Il est membre de l’Académie de Roumanie qu’il a présidée de 1990-1994. Malgré son opposition ouverte au dictateur Ceaucescu, il a poursuivi pendant plus de quarante ans des travaux en informatique, électronique et philosophie des sciences.
Il est l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages et d’articles, que l’on retrouvera dans sa bibliographie http://www.racai.ro/ dragam/

Yves Kodratoff est directeur de recherche au CNRS, chercheur en intelligence artificielle à Paris Sud Orsay au Laboratoire de Recherche en Informatique, Équipe Inférence et Apprentissage. Voir sa page personnelle http://www.lri.fr/ yk/

Extrait de la préface d’Yves Kodratoff : L’écoulement de l’information dans l’anneau du monde matériel

J’ai interagi assez fortement avec la rédaction française de cet ouvrage. Je suis parti d’une traduction "française" de l’original roumain, et j’ai du remanier presque chaque phrase afin d’obtenir une version réellement lisible pour un lecteur français. Mais ceci n’a pas été malgré tout mon principal travail. L’oeuvre originale, même présentée en bon français, aurait été encore difficile à lire pour un simple "honnête homme". Elle est écrite dans un style savant, chargé de néologismes, avec quelques fois plusieurs néologismes pour un seul concept. Mon but a donc été de faire de l’oeuvre de Draganescu un ouvrage destiné au "grand public", au moins à celui qui s’intéresse à la philosophie des sciences. J’ai donc éliminé les néologismes les plus rébarbatifs pour la langue française, et je n’ai conservé que ceux qui m’ont paru absolument fondamentaux à l’expression de la pensée de Draganescu. J’ai ainsi gardé : "informatière", "orthomatière", "orthoscience", "chronos", et l’important concept de "structural-phénoménologique", indispensable malgré sa lourdeur. Avant d’expliquer un peu ces mots, il ne sera pas inutile que j’explique mes motivations à faire ce travail. Après tout, ce n’est pas exactement le rôle d’un directeur de recherche au CNRS, spécialiste d’intelligence artificielle, de mettre au propre un ouvrage sur la philosophie des sciences.

Lire le livre en ligne « L’Universalité Ontologique de l’Information ».

Source :
- http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2004/sep/draganescu.html

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017