Annuaire des Générateurs de systèmes experts et les Machines dédiées

, par  Hamid , popularité : 40%

L’informatique a pris beaucoup d’ampleur avec l’arrivée de l’intelligence artificielle. De nombreuses expériences sont recensées dans cette annuaire, mais elles soulèvent beaucoup plus d’interrogations qu’elle n’apporte de réponses...

L’intelligence artificielle est une voie dans le carcan de l’informatique : Mon projet rencontrera-t-il un succès ? Mon système sera-t-il rentable ? Comment des problématiques comme la mienne ont-elles été traitées dans le passé ? Et aujourd’hui, comment appréhenderions-nous ? Je vous propose de trouver un début de réponse en parcourant cet annuaire de générateurs de systèmes experts ou de machines dédiées.

L’idée de cet article est venue de ce lien : Le Bureau de la traduction du gouvernement du Canada

Index

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Haut de page

A

AA - Authorizor’s Assistant (système expert en octroi de crédits bancaires)
- En 1988, American Express a déployé le système expert en octroi de crédits bancaires (AA), un système expert à base de connaissances pour l’autorisation de crédit. L’objectif du projet était de déterminer si l’intelligence artificielle pourrait s’appliquer à American Express. L’expertise pour traiter les demandes d’autorisation de crédit a été élaborée et évaluée. Le résultat a été une bonne analyse de rentabilisation et le go pour la mise en œuvre. Le déploiement de l’application a nécessité un système robuste et stable. Une architecture à tolérance de panne a été conçue pour répondre à ce besoin. Le système a depuis été élargi et a évolué avec la politique de crédit de l’entreprise.

Références :
- (en) http://bizrules.info/page/art_amexaa.htm
- (en) http://www.prenhall.com/divisions/bp/app/alter/student/useful/ch9amex.html

ABEL - Acid-Base and Electrolyte disorders diagnosis (Patil 1982)
- La médecine est un domaine où, d’une part, la distinction entre procédure et pratique, et, d’autre part, la notion de contexte sont très importantes. Une pratique est considérée comme une sorte d’explication causale dans la résolution d’un problème.
Ceci est clairement montré dans le système ABEL (Patil, Szolovits et Schwartz, 1981) où est développé un modèle spécifique d’un patient donné, comme dans l’approche « modèle spécifique d’une situation » proposée par Clancey (1992) dans le cadre du diagnostic.

Dans le système ABEL, une explication causale est représentée comme un graphe en cinq couches contenant les principales découvertes, désordres et leurs relations causales ou de catégorisation qui sont supposés être présent chez le patient particulier qui est diagnostiqué. De tels modèles spécifiques sont des arguments causaux ayant la structure d’une preuve (comme la résolution effective d’un problème dans notre cas).

Toujours en médecine, Bouaud, Séroussi et Antoine (1999) décrivent ce type d’opérationalisation des connaissances lors du passage d’une procédure à une pratique quand un médecin généraliste différencie des choix thérapeutiques pour un diagnostic selon l’instanciation du contexte clinique courant qu’il construit à partir de sa perception du patient. Strauss, Fagerhaugh, Suczek et Wiener (1985) donnent un exemple d’une planification pour un patient atteint d’ostéoarthrite, planification qui stipule la nécessité d’une radiographie.

Toutefois dans le cas du patient ostéo-arthritique M. Jones, qui n’a
jamais eu de problème avec sa hanche, cette partie du plan peut donc être évité. À l’inverse, d’autres examens, comme une analyse du sang, peuvent être ajoutés à la planification de M. Jones.

Ainsi, un protocole médical est une procédure d’opérations standard qui doit être adaptée au contexte de chaque patient.

Références :
- (fr) http://www-poleia.lip6.fr/ brezil/Pages2/Publications/Epique2003.pdf
- (en) http://conferences.codegear.com/article/32093

ABSTRIPS - (générateur de plans Sacerdotti)
- STRIPS (ou STanford Research Institute Problem Solver) est un algorithme de Planification classique conçu par Richard Fikes et Nils Nilsson en 1971. L’algorithme de STRIPS est assez basique, mais il est intéressant comme exemple pédagogique. On nomme aussi par ce nom le langage de représentation des données utilisée par l’algorithme.

Avec le GPS (General Problem Solver) de Newell et Simon de 1961, il fait partie des premiers planificateurs utilisés en intelligence artificielle et été suivi de nombreux dérivés (GraphPlan, IPP, STAN, etc).

Références :
- (fr) http://www-poleia.lip6.fr/ sabouret/cours/a4ma-aes2.pdf
- (fr) http://fr.wikipedia.org/wiki/STRIPS

ACC - Adaptive Control of Constraints
- Régulation par contraintes / Adaptive Control of Constraints (ACC) est l’une des méthodes les plus efficaces pour résoudre les problèmes des machines d’usinage. ACC contrôle les paramètres d’usinage afin de maintenir le maximum de conditions de travail au cours de la phase d’usinage.

Références :
- (en) http://www.springerlink.com/content/ug9g18y8cxjyuql6/
- (en) http://www.me.gatech.edu/mechatronics2000/Abstracts/174.htm

ACL2 - A Computational Logic for Applicative Common Lisp
- ACL2 permet de démonter les théorèmes pour des applications industrielles. C’est à la fois de la logique mathématique et un système d’outils pour construire des preuves dans la logique. ACL2 marche avec GCL (GNU Common Lisp).

Références :
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.cs.utexas.edu/users/moore/acl2/
- http://en.wikipedia.org/wiki/ACL2
- http://www.telent.net/cliki/ACL2/

ACO - Adaptive Control of Optimization
- En productique, pour la régulation d’une ligne d’un processus de fraisage : deux architecture différentes de types de réseaux de neurones peuvent est utilisé. Un réseau de neurones de type « BP » est utilisé pour identifier l’état de fraisage ou déterminer les paramètres de coupe optimales. Le vitesse de coupe est sélectionné en tant que variable optimisée, et la passe de fraisage est estimée par la mesure de la force de coupe. Le pilotage de la machine est géré par un PC ainsi que l’ajustement de la vitesse de coupe qui est transmise à la machine CNC. Le but de cette régulation est de réaliser un système fiable, robuste de contrôleur neural adaptative visant à l’ajustement des paramètre d’alimentation pour éviter une trop grande usure de l’outil, une rupture de l’outil ou de maintenir un haut taux d’enlèvement de copeaux. Le but est également d’obtenir une amélioration de la productivité des processus d’usinage par l’utilisation d’une régulation automatique de la coupe. De nombreuses simulations ont été effectuées pour confirmer l’efficacité de cette architecture.

Références :
- http://hrcak.srce.hr/file/13515
- http://www.springerlink.com/content/5peekwanyr11lp00/

ACSE - Atelier de Conception de Systèmes Experts
- ACSE est un environnement de développement de Systèmes Experts. Il présente une interface graphique très facile à utiliser pour le concepteur et crée automatiquement une interface graphique pour le Système Expert généré.

Références :
- http://www.infres.enst.fr/ danzart/ACSE/

ACT - accumulation time ; actions or abstract nouns ; Adaptive Control of Thought
- Les premiers systèmes d’enseignement qui ont fait preuve d’efficience datent de l’année d’apparition de la théorie ACT* « the Adaptive Control of Thought » d’Anderson (Anderson, 1983). Celle-ci décrit une approche cognitive de l’esprit humain transposable dans divers champs d’applications informatiques, notamment dans les ST/. La théorie d’Anderson a permis la construction de STI relativement performants (LISP Tutor : Anderson, Conrad et Corbett, 1989 ; Geometry Tutor : Anderson, Boyle et Yost, 1985). De nos jours on parle davantage de ACT-R « the Adaptive Control of Thought - Relational » (Anderson, 1993) qui se veut un raffinement du mode opératoire d’ACT*.

Références :
- http://www.archipel.uqam.ca/1415/01/M10419.pdf
- http://alsic.u-strasbg.fr/v09/durel/alsic_v09_07-rec2.htm
- http://edutechwiki.unige.ch/en/Adaptive_control_of_thought_theory
- http://books.google.fr/books?id=ClBds53BBeEC&pg=PA600&lpg=PA600&dq=AI+Adaptive+Control+of+Thought&source=bl&ots=Tlnqdcb4vi&sig=nr2jL92EgV4X_WyAqK2jY0LuKCw&hl=fr&sa=X&oi=book_result&resnum=8&ct=result

ADA - langage robotique portant le prénom de Lady Lovelace - mathématicienne britannique
- Ada est le langage principal utilisé pour contrôler nos robots depuis 2005. Les raisons de ce choix sont multiples :

  • Ada a été conçu dès l’origine pour développer des systèmes sûrs. Ce n’est pas un hasard si les systèmes de contrôle de vol des avions, des navettes spatiales, des trains et des métros automatiques l’utilisent.
  • Un compilateur Ada libre (GNAT) est disponible dans la suite GCC (GNU Compiler Collection). Ce compilateur est maintenu et développé par AdaCore, société qui nous apporte un soutien financier et un support technique précieux.
  • Il est possible de placer des restrictions sur les constructions du langage, restrictions qui seront vérifiées à la compilation ou à l’exécution.

Références :
- http://www.telecom-robotics.org/old/node/339
- http://deepblue.lib.umich.edu/handle/2027.42/8136

Aerial - drones qui planifient leurs trajectoires
- Re-planification de missions de longue durée

AGE - attempt to generalize
- L’objectif général du projet AGE est de faciliter l’accès des connaissances de l’ingénieur. Il s’agit d’une tentative de formuler les connaissances que les ingénieurs utilisent, de les transcrire à travers des programmes et les mettre à la disposition des autres sous la forme d’un logiciel de laboratoire.

L’expérience acquise par AGE se retrouve principalement dans la construction de programmes réalisés à l’université de Stanford. Les projets en cours de la dernière décennie ont été ou sont :

  • DENDRAL,
  • META-DENDRAL,
  • MYCIN,
  • HASP,
  • AM,
  • MOLGEN,
  • CRYSALIS (Feigenbaum),
  • SACON (Bennett).

Initialement, le programme AGE par les méthodes utilisées dans ces programmes
incarnent à lui seul l’intelligence artificielle. Cependant, l’objectif à terme était d’intégrer les méthodes et les techniques développées dans d’autres laboratoires d’IA. Le produit final est une collection de programmes constitué de blocs combinés avec un « agent intelligent » ce qui aira l’utilisateur dans la construction de programme de connaissance.

Références :
- http://profiles.nlm.nih.gov/BB/G/H/H/X/_/bbghhx.ocr
- http://profiles.nlm.nih.gov/BB/G/H/N/R/_/bbghnr.pdf

AI Kernel (noyau d’IA)
- AI Kernel est un moteur d’intelligence artificielle réutilisable qui utilise le traitement du langage naturel et un modèle Activateur/Contexte afin de permettre le multi-tâche entre les cellules installées.

Références :
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://aikernel.sourceforge.net/
- http://sourceforge.net/projects/aikernel

AI Search II
- En gros, cette bibliothèque offre au programmeur une série d’algorithmes de recherche qui peuvent être utilisés pour résoudre toutes sortes de problèmes différents. L’idée est que lorsqu’il développe un logiciel de résolution de problème, le programmeur devrait pouvoir se concentrer sur la représentation du problème à résoudre, sans avoir à se soucier de l’implémentation du moteur de recherche qui serait précisément utilisé pour mener la recherche. Cette idée a été appliquée grâce à l’implémentation d’une série de classes de recherche qui peuvent être incorporées dans d’autres logiciels à travers des spécifications de dérivation ou d’héritage du C++. Les algorithmes de recherche suivants ont été mis en œuvre :

  • Recherche en profondeur (deep-first) dans un arbre ou un graphe.
  • Recherche horizontale (breadth-first) dans un arbre ou un graphe.
  • Recherche par coûts uniformes dans un arbre ou un graphe.
  • Recherche du meilleur en priorité (best-first).
  • Recherche bidirectionnelle en profondeur (bidirectional depth-first) dans un arbre ou un graphe.
  • Recherche bidirectionnelle horizontale (bidirectional breadth-first) dans un arbre ou un graphe.
  • Recherche ET/OU en profondeur dans un arbre.
  • Recherche ET/OU horizontale dans un arbre.

Il existe un livre qui correspond à cette bibliothèque, "Object-Oriented Artificial Instelligence, Using C++".

Références :
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.bell-labs.com/topic/books/ooai-book/

AIM - Artificial Intelligence in Medicine
- AIM est un logiciel d’ingénierie, en exploitation depuis 1983, spécialisée dans la conception, le développement et le soutien des systèmes d’information pour l’industrie de la santé, avec un accent sur la lutte contre le cancer. Les clients incluent le cancer au Canada et aux États-Unis, les hôpitaux, les laboratoires médicaux et des installations de recherche.

AIM a développé un certain nombre de demandes :

  • ISIS, une gamme de produits informatiques pour le cancer de prévention oncologie, la collecte automatique de données et les registres du cancer ;
  • Transmed pour l’échange électronique de données ;
  • AutoCode pour le traitement de texte et le codage automatisé et une base de données intégrée ;
  • TissueMetrix / système d’application qui vous permet de construire et maintenir de vastes dépôts biospecimen.

Références :
- http://www.aim.on.ca/
- http://www.aimedicine.eu/

AIMDS - système à réseaux sémantiques - Sridharan 1980
- L’étroite collaboration avec les enquêteurs dans le domaine des « systèmes de croyance » a entraîné le développement du système à réseaux sémantiques AIMDS, pour le traitement des problèmes d’interprétation rencontrés.

Le système AIMDS est opérationnel depuis l’été 1976. Une version révisée a été réalisée en 1977.

Le système AIMDS continue d’être une précieuse composante de la recherche dans la construction de la « théorie de la croyance ». La combinaison de la description et la logique des langues prévues par le système et les différents processus majeurs jouent un rôle important dans la manière dont la théorie est explicite.

Références :
- http://profiles.nlm.nih.gov/BB/G/H/M/D/_/bbghmd.ocr
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/view/499/435

AIMS - Artificial Intelligence Management System
- L’AIMS est un système basé sur Java, système léger et multiagent mis au point pour la gestion de la fiabilité de l’information dans JBI (Joint Battlespace Infosphere) comme le partage de l’information environnements.

Le partage de l’information collaborative des environnements tels que JBI permet d’intégrer largement les décideurs dispersés avec les différentes sources de données dans un système de partage dynamique. Le JBI recueille des données d’une grande variété de sources, les agrégats de cette information, et distribue l’information aux utilisateurs quelques soient leurs niveaux. Un défi dans JBI comme le partage de l’information des environnements de collaboration est que les informations fournies par les différents clients, notamment les opérateurs et les sources de données, sera de qualité variable, alors que de nombreuses applications critiques telles que le champ de bataille et les opérations d’analyse de renseignements fiables et exigent souvent une information de haute qualité. JBI implémentations a été mis au point par l’« Air Force Research Lab » et d’autres organismes offrent une riche collection de fonctionnalités pour les opérateurs, tels que la publication, de recherche, abonnement, mais aucun d’entre eux sont favorables à des mécanismes pour évaluer l’évolution de la qualité des informations émanant de diverses données sources dans des environnements dynamiques.

Références :
- http://www.cs.umbc.edu/ skallu1/pubs/CTS07-aims-final.pdf
- http://www.hindawi.com/journals/cin/aims.html

AIRPLAN - aide au lancement et à la récupération des avions sur porte-avions
- Masui, McDermott, et Sobel (1983) décrivent un système appelé AIRPLAN qui était en cours d’élaboration pour aider les fonctionnaires chargés des opérations aériennes avec le lancement et la récupération d’avion sur un porte-avion. La tâche à laquelle est assignée AIRPLAN a de fortes contraintes de temps. Pour toutes les situations qui peuvent survenir, le temps disponible est toujours insuffisant pour bien examiner les conséquences d’un événement quelconque qui viendrait a se produire. AIRPLAN prévoit quatre niveaux d’assistance aux fonctionnaires chargés des opérations aériennes :

  • Affichage les données brutes,
  • identifie les problèmes et caractérise à peu près les solutions possibles,
  • affine la caractérisation des éventuels problèmes,
  • identifie les problèmes à venir.

Lorsque AIRPLAN reçoit un rapport, il met à jour son affichage. Il détermine ensuite les conséquences du rapport, s’il découvre un problème, il caractérise les options comme bonnes ou mauvaises. Si il n’y a aucun arriéré de rapports non-analysés, AIRPLAN continue avec son analyse, et le résultat est une série de recommandations. Quand il n’y a pas de rapports à examiner, il génère d’hypothétique futurs événements et les solutions possibles. Quand un nouveau rapport est reçu, AIRPLAN utilise des règles "demon" pour s’interrompre lui-même et enregistre le rapport et sa probable urgence, puis il retourne à la tâche qu’il était auparavant en train d’effectuer. L’approche utilisée dans AIRPLAN est un autre cas particulier de l’approfondissement progressif.

Références :
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewFile/660/578

AI/PL - AI Programming Language
- PL/1 a été développé comme un produit IBM dans le milieu des années 1960, et avait à l’origine le nom de NPL (New Programming Language). Le nom a été changé en PL/1 pour éviter la confusion des NPL avec le National Physical Laboratory en Angleterre.

Au moment où ce nouveau langage a été développé, beaucoup ont mis l’accent sur la particularité du domaine d’application, tels que la science, l’intelligence artificielle, ou les affaires. PL/1 n’a pas été conçu pour être utilisé de la même manière. Il a été la première grande tentative de conception d’une langue qui pourrait être utilisé dans une grande variété de domaines d’application.

Références :
- http://www.engin.umd.umich.edu/CIS/course.des/cis400/pl1/pl1.html
- http://fr.wikipedia.org/wiki/PL/1

ALADIN - conception de nouveaux alliages aluminium - 1986
- ALADIN est un système expert qui aide les métallurgistes dans la conception de nouveaux alliages d’aluminium. Le projet a débuté en Janvier 1984, où deux grandes étapes de la conception du système ont été achevés. Le système actuel est un hybride de plusieurs approches des techniques de l’intelligence artificielle.

  • Les représentations déclaratives sont utilisés pour les données métallurgique ou les concepts.
  • La base de conception est codé sous forme de règles, avec une grande flexibilité ce qui permet un contrôle par l’utilisateur.

Le système est basé sur des hypothèses et un modèle de test ; Une contrainte de recherche est utilisée pour trouver des modèles alternatifs. Des stratégies sont incluses pour régler les interactions et les compromis entre les propriétés des objectifs.

Les rapports de métallurgie couvrent un large éventail, on y retrouve aussi bien des informations de types symboliques, que les valeurs numériques de raisonnement, qui sont intégrés dans le système.

Références :
- http://oai.dtic.mil/oai/oai?verb=getRecord&metadataPrefix=html&identifier=ADA166278
- https://www.aaai.org/Papers/AAAI/1986/AAAI86-146.pdf

ALCS - Analogue Concept Learning System

Aleph - A Learning Engine for Proposing Hypotheses
- Il s’agit d’un moteur d’apprentissage pour proposer des hypothèses. Aleph est un système de programmation par logique inductive (Inductive Logic Programming, ILP). La fonction d’Aleph est celle d’un prototype pour explorer des idées. Aleph est un algorithme ILP mis en œuvre en Prolog par le Dr Ashwin Srinivasav au laboratoire informatique de l’université d’Oxford, et a été écrit spécifiquement pour la compilation avec le compilateur Prolog YAP.

Références :
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://web.comlab.ox.ac.uk/oucl/research/areas/machlearn/Aleph/

ALGOL - (langage IA de type abstrait)

ALICE - langage pour résolution de problèmes combinatoires J.L. Laurière - 1976

ALU - arithmetic and logic unit

AL/X Apple II Pascal U. of Edinburgh Edinburgh, Scotland

AM - Automated Mathematician

AM - programme d’apprentissage par découverte D. Lenat - 1977

AMALIA - générateur de tuteurs intelligents - M. Vivet 1987

AML - A Manufacturing Language

APL - A Programming Language

APSG - augmented phrase-structure grammar

ARAMIS - système de diagnostic médical - J.F. Fries 1972

ARC - Association pour la Recherche Cognitive

ARGOS-II - (système de maintenance automatique à règles de production - H. Farreny 1981)

ARIES - Alvey Research into Insurance Expert System

ARMA - autoregressive/moving average

ART DEC VAX Lisp Inference Corp LMI Los Angeles, CA, 90045
- Il s’agit d’un gros système. d’un coût de 10 000 $ à 80 000 $ sans le matériel.

ARTEMIS - expert d’aide à la surveillance des malades hypertendus

ASA - Adaptive Simulated Annealing : Recuit simulé adaptatif
- ASA est un puissant algorithme en code C d’optimisation globale particulièrement pratique pour les systèmes non linéaires et/ou stochastiques.

ASA est développé pour trouver statistiquement le meilleur ajustement global d’une fonction coût non linéaire et non convexe sur un espace de dimension D. Cet algorithme permet un schéma de refroidissement du recuit pour une température T exponentiellement décroissante dans le temps recuit k, T=T_0 exp(-c k^1/D). L’introduction du renouvellement de recuit permet également une adaptation aux changements de sensibilités dans un espace paramétrique multi-dimensionnel. Ce schéma de refroidissement de recuit est plus rapide que le recuit de Cauchy rapide, où T = T_0/k, et encore plus rapide que le recuit de Boltzmann, où T = T_0/ln k.

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721
- http://www.ingber.com/#ASA-CODE/
- http://ftp.ingber.com/

ASPIC - (systèmes experts pour la conduite de procédés industriels chimiques et pétrochimiques)

ATE - automatic test equipment

AT/I - Advice Taker/Inquirer

AU - argument unit


Haut de page

B

Babylon
- BABYLON est un environnement modulaire, configurable et hybride pour le développement de systèmes experts. Ses caractéristiques comprennent des objets et règles avec un chaînage vers l’avant et vers l’arrière, une logique Prolog et des contraintes. BABYLON est codé et incorporé en Common Lisp.

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721
- http://ftp.gmd.de/gmd/ai-research/Software/Babylon/

BACON.3 - système de découverte des lois physiques - P. Langeley 1979

BAOBAB - système de compréhension des langues naturelles - A. Bonnet 1979

BHFFA - bidirectional heuristic front-to-front algorithm

BIOMEC - (système d’apprentissage à vidéodisque interactif - M. Giardina et al. 1988)

BIP - Basic Instructional Program

BIT - built-in test

BOOJUM - système de programmation logique - Dormoy 1987

BORIS - Better Organized Reasoning and Inference System (Lehnert)

bpa - basic probability assignment

bps - bits per second

BRDF - bidirectional reflectance distribution function

BRMS - gestion de règles métier
- Une gestion de règles métier (BRMS) est une suite d’outils que les gestionnaires de la politique ainsi que l’utilisation de logiciels de construire de systèmes qui permettent d’exploiter des affaires politiques de code logiciel. Les politiques peuvent alors être directement l’auteur, de modification et de gestion indépendant du logiciel sous-jacent. Un BRMS couvre l’ensemble du cycle de vie des règles au sein d’une organisation et vise à rationaliser l’administration et l’amélioration de l’organisation des règles dans toute l’entreprise.

Références :
- http://www.ilog.com/

BTN - Basic Transition Network


Haut de page

C

C - CONTACT, a popular programming language

CA - Concept Analyser

CADAM - Computer-Augmented Design and Manufacturing

CAD/CAM - Computer-Aided Design/Computer-Aided Manufacturing

CADUCEUS - (Système de diagnostic en médecine interne)

CAE - Computer-Assisted Engineering

CAI - Computer-Assisted Instruction

CAM - Cellular Automata Machine (Toffoli-1984)

CAMELIA - (logiciel pour raisonner et calculer - M. Vivet 1984)

CAP - control agreement principle

CAPS - Computer Aided Planning System

CAR - contents of the address part of register number

CASNET - Causal Association Network

CATS-1 - (système expert en maintenance industrielle)

CDR - contents of the decrement part or register number

CD-ROM - Compact Disk Read-Only Memory

CDS - Configuration Dependent Sourcing (Digital)

Cfengine - moteur de configuration
- Cfengine, ou "moteur de configuration" est un langage de très haut niveau pour la construction de systèmes experts qui administrent et configurent de grands réseaus informatiques. Cfengine utilise l’idée de classes et une primitive formée d’intelligence pour définir et automatiser la configuration de grands systèmes de façon la plus économique possible. Cfengine est conçu pour être une part des système immunisés informatiques.

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721
- http://www.iu.hio.no/cfengine/

CFG - context-free grammar

CFL - context-free language

CF-PSG - context-free phrase-structure grammar

CG - causal graph

CHECKERS - (programme d’apprentissage du jeu des échecs - A.L. Samuels 1963)

CHELEM - (système expert au jeu bridge - R. Popescu 1984)

Chess In Lisp (CIL : les échecs en Lisp)
- La fondation CIL est une implémentation "Common Lisp" de toutes les fonctions principales nécessaires au développement d’applications sur les jeux d’échecs. Le but principal du projet CIL est d’amener les chercheurs en IA intéressés par l’emploi de Lisp à travailler sur le domaine des échecs.

Références :
- http://clocc.sourceforge.net/

CHI - Computer-Human Interfaces

CIAO - Conception Intelligemment Assistée par Ordinateur

CID - Création Interactive de Didacticiels (Schneider 1984)

CIM - Computer-Integrated Manufacturing

CINACC - (système tutoriel de diagnostic conceptuel - Le Ny 1987)

CIRP - Collège International de Recherches pour la Production

CK - control knowledge

CLEARS
- Le système CLEAR est un environnement graphique interactif pour les sémantiques de calcul. L’outil permet l’exploration et la comparaison de différents formalismes sémantiques ainsi que de leur interaction avec la syntaxe. Cela permet à l’utilisateur d’obtenir une idée de l’étendue des possibilités en matière de construction sémantique, ainsi qu’où se trouve la convergence réelle entre les théories.
CLIG

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721

CLIG
- CLIG est un grapheur interactif et renouvelable pour visualiser les structures de données linguistiques comme les arbres, les structures des caractéristiques, les Structures de Représentation de Discours (DRS), formules logiques, etc. Chacun de ces éléments peut être mélangé librement et incorporé aux autres. Le grapher a été conçu à la fois pour marcher tout seul et pour être utilisé comme une extension pour les applications linguistiques qui affichent leur résultat d’une manière graphique.

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721
- http://www.ags.uni-sb.de/ konrad/clig.html

CLIPS
- CLIPS est un outil productif de système expert de développement et de livraison qui fournit un environnement complet pour la construction de systèmes experts basés sur des règles et/ou des objets.
CLIPS fournit un outil cohésif pour la gestion d’une grande variété de connaissances compatible avec trois différents paradigmes de programmation : basé règles, orienté objet et procédural. La programmation basée règle permet de représenter les connaissances comme de l’heuristique, ou des "règles empiriques", qui spécifient une série d’actions à entreprendre pour une situation donnée. La programmation orientée objet permet à des systèmes complexes d’être modelés comme composants modulaires (qui peuvent être facilement réutilisés pour modeler d’autres systèmes ou pour créer de nouveaux composants). Les capacités de programmation procédurale fournies par CLIPS sont similaires à celles trouvées dans les langages comme le C, le Pascal, l’Ada et le Lisp.

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721
- http://www.ghg.net/clips/CLIPS.html

CLS - Concept Learning System

CM - Connection Machine (Toffoli et Hinton, Thinking Machines)

CML - Cell Management Language

CNET - Centre National d’Études des Télécommunications

CNF - conjunctive normal form

CMPM - computer-Managed Parts Manufacture

COMPASS - Central Office Maintenance Printout Analysis and Suggestions System

CONGEN - (programme d’identification des structures chimiques - Carhart 1979)

CONNIVER - (langage de programmation logique)

CONSENSYS - (système inférentiel d’aide à la décision - A. Barr, 1985)

CONSIGHT - (interprète visuel en robotique industrielle)

CPS - constraint-satisfaction problem

CRIB - Computer Retrieval Incidence Bank

CRYSALIS - (système d’analyse des protéines - Engelmore et Terry 1979)
- CRYSALIS s’intéresse aux nouvelles approches pour l’interprétation des données cristallographiques des rayons X. La cristallographie des rayons X est une autre approche d’ élucidation de la structure moléculaire. Un de des intérêts à long terme est d’explorer les moyens par lesquels les structures générées de CONGEN ou GENOA peuvent être utilisées pour guider la recherche de la densité électronique des cartes. Le fait d’avoir réduit les possibilités d’une structure inconnue en utilisant les données physiques et chimiques, les quelques candidats restants peuvent être utilisés pour orienter l’interprétation de ces cartes.

Références :
- http://profiles.nlm.nih.gov/BB/G/H/N/R/_/bbghnr.pdf
- .

CSCSI - Canadian Society for Computational Studies of Intelligence

CSG - context-sensitive grammar ; constructive solid geometry

CSK - CommonSense Knowledge (McCarthy- 1874)

CSL - Concept-Learning Program

CSM - carrier sense - multiple access

CSP - Communicating Synthetic Processes

CTM - computational theory of mind

CWA - closed-world assumption

CWR - contents of the work in register number

CYRUS - Computerized Yale Reasoning and Understanding System (G. Kolodner)


Haut de page

D

DAI - bibliothèque pour le langage de programmation Python
- C’est une bibliothèque pour le langage de programmation Python qui fournit une interface orientée objet à l’outil système expert CLIPS. Il inclut une interface pour COOL (CLIPS Object Oriented Langage : Langage orienté objet CLIPS) qui permet de :

  • Examininer, étudier les classes COOL
  • Créer et manipuler des instances COOL
  • Manipuler les gestionnaires de messages COOL
  • Manipuler les modules

Références :
- http://starship.python.net/crew/gandalf/DNET/AI/

DAG - directed acyclic graph

DARPA - Defence Advanced Research Projects Agency

DART - Diagnostic Assistant Reference Tool (Bennett 1981)

DEBMS - database-management system

DCF - Système à agents multiples pour le contrôle de l’accélérateur du CERN
- Lorsqu’on doit résoudre un problème pratique à l’aide d’un système expert, la première chose à faire après l’analyse du problème est de sélectionner l’approche et les outils les mieux adaptés à ce problème. Souvent, une approche basée sur le concept de règles peut satisfaire les besoins. Le choix se porte alors généralement sur un système qui peut être coûteux et qui de plus n’est pas disponible en standard dans l’environnement logiciel en place. Très fréquemment, ce système expert offre beaucoup plus de possibilités que nécessaire pour résoudre le problème donné, et une fois acheté il doit encore faire l’objet de maintenance et de mises à jour qui augmentent encore les coûts. Nous préconisons donc d’utiliser plutôt un logiciel de bases de données quelconque déjà disponible, offrant un moteur de recherche généraliste. Les moteurs de recherche des bases de données utilisent en effet des algorithmes très proches de ceux utilisés par les moteurs d’inférence des systèmes experts.
C’est cette dernière approche qui a été utilisée pour développer l’outil de diagnostic correspondant au niveau 1) du processus de synchronisation (programmation des modes opérationnels). Nous avons développé un langage orienté règles semblable au SQL, mais comprenant des expressions spéciales correspondant aux concepts DCF. De cette façon, la syntaxe des règles est facile à apprendre, et de plus elles sont facilement traduisibles en requêtes SQL. Les descriptions DCF, qui sont stockées dans un base Oracle, sont transformées sous forme de tables auxquelles les règles peuvent plus facilement être appliquées. L’utilisateur crée les règles à l’aide de l’Editeur de Règles DCF et l’Editeur les transcrit en expressions SQL. Le Vérificateur DCF applique ces expressions SQL aux DCF. En fait, avec l’aide de l’interprèteur SQL, il joue le même rôle que le moteur d’inférence d’un système expert. Nous avons maintenant un an d’expérience avec cet outil et les opérateurs de l’accélérateur le trouvent hautement utile.

Référence :
- http://ditwww.epfl.ch/SIC/SA/publications/FI96/fi-sp-96/sp-96-page26.html

DCG - definite-clause grammar

dcu - discourse constituent unit

DDL - Data Definition Language

DDM - dynamic discourse model

DEBUGGY - (système modèle d’apprenant - Xerox)

Decidex -

DEDALUS - (système expert en synthèse de programmes - Manna 1975)

DEMO - (tutoriel de modélisation du raisonnement - Belaid 1987)

DENDRAL - (système d’analyse des composés organiques)
- Le projet DENDRAL de l’Université Stanford, est une étape importante pour les projets de la communauté SUMEX-AIM. L’origine de ces recherches remonte au milieu de l’année 1960, ces travaux sont le fruit de la collaboration et de l’interdisciplinarité des chercheurs principaux les professeurs Joshua Lederberg (Genetics), Edward Feigenbaum (Computer Science), et Carl Dj erassi (chimie). DENDRAL est une ressource de recherche liées à des projets de techniques de calcul symbolique pour aider à déterminer les aspects topologiques et stéréochimiques des structures moléculaires organiques sur la base des informations obtenues à partir de méthodes chimiques ou physiques. L’équipe a aussi travaillé énergiquement à la diffusion de ces techniques à une large communauté de biochimistes.

Références :
- http://profiles.nlm.nih.gov/BB/G/H/N/R/_/bbghnr.pdf
- .

DFA - deterministic finite state automaton

DFID - depth-first interactive-deepening

DIAGNEX - générateur de systèmes experts conçus pour le diagnostic d’installations industrielles

DIAL - Draper Industrial Assembly Language

DIGITALIS - système expert en cardiologie - Gorry et al. 1978

DIONYSOS - système d’aide au diagnostic des défauts dans les transformateurs

DIVA - diagnostic de vibrations d’arbres de groupes turbo-alternateurs

DLPA - decoupling, linearization, and poles assignment

DMA - Direct Memory Access

DNF - disjunctive normal form

DOCENT - (planificateur pédagogique pour éducateurs - Canada)

DOF - degree of freedom

DONTEC - système expert en gestion de production - AFCET

DOS/VS - Disk Operatiing System with Virtual Storage

DP - dynamic programming

DPS - Distributed Planning Systems

DRA - Data-Representation Advisor

DRAGON - système de comopréhension de la parole - Bahl et al. 1978

DRAM - Dynamic Random-Access Memory

Drools
- Drools is a business rule management system (BRMS) and an enhanced Rules Engine implementation, ReteOO, based on Charles Forgy’s Rete algorithm tailored for the JVM. More importantly, Drools provides for Declarative Programming and is flexible enough to match the semantics of your problem domain with Domain Specific Languages, graphical editing tools, web based tools and developer productivity tools.

Références :
- http://www.jboss.org/drools/

DRS - Discourse Representation Structure

DSS - decision support system

DT - decision tree

DTC - Derivational Theory of Complexity

DWIM - Do What I Mean


Haut de page

E

EDC -

EDD - Expert Database Designer

EL - système expert en électronique - Brown 1974

ELECTRE - générateur de modèle d’apprenant - C. Cauzinille, Marmèche et al. 1988

ELFINI - logiciel de calcul pour éléments finis et structures d’avions

ELI - English-Language Interpreter

ELIZA - système de dialogue intelligent - J. Weizenbaum 1964

E-MOP - Episodic Memory-Organization Packet

EMA-XPS - A Hybrid Graphic Expert System Shell
- EMA-XPS est un interpréteur de commande [shell] de système expert graphique hybride basé sur le shell orienté ASCII Babylon 2.3 du Centre National Allemand de Recherche pour les Sciences Informatiques (GMD). En plus de la puissance IA de Babylon (représentation de données orientées objet, règles de chaînage vers l’avant et vers l’arrière - regroupables en séries, en clauses de Horn, et en réseaux contraints), une interface graphique basée sur le système X11 Window System et la OSF/Motif Widget Library ont été fournies.

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721
- http:/www.iai.uni-wuppertal.de/EMA-XPS

EMYCIN - Empty MYCIN ; Essential Mycin
- EMYCIN a été réalisé sous la direction de Van Melle (1979), il est issu d’un système développé par Shortliffe à l’Université de Stanford (Californie) sous le nom de MYCIN (1976). Le module d’acquisition des connaissances de MYCIN a été conçu par Davis (1977), ce module a pour nom TEIRESIAS.

EMYCIN est un prototype, des versions sont mises à la disposition des adaptateurs éventuels par l’Université de Stanford.

MYCYN comme TEIRESIAS furent écrits en INTERLISP (un dialeste LISP) sur machine DEC PDP-10.

ENVISAGE - variante interruptible du système prologien SAGE

EPAM - Elementary Perceiver and Memorizer (simulateur de comportement verbal - E. Feigenbaum - 1963)

EPES - The Emergency Procedures Expert System (Anderson et al. 1984)
- EPES regroupe les applications de l’aérospatiale autour du thème des systèmes à base de connaissances en temps réel.

EPES a été conçu pour être l’un des systèmes experts coopératif, contenant un pilote associé. EPES est utilisé dans le domaine des procédures d’urgence en vol pour détecter une situation d’urgence, avertir le pilote, et lancer les actions correctives. Le système peut être annulé par le pilote, à tout moment. Un prototype de EPES a été mis en œuvre dans ZetaLisp sur une machine Lisp. La base de connaissances pour EPES comprend plusieurs parties, des objectifs et met en œuvre des règles et des procédures d’urgence du manuel d’un F-16 en vol. EPES interfacé avec le pilote au moyen d’un affichage des messages experts, ainsi que d’une simulation de système de contrôle d’avion.

Références :
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewFile/660/578

ER - entity-relationship

ESE - Expert System Environment

ES-EC - Expert System for Environmental Compatibility (Univ. de Hambourg)

ESP Advisor IBM PC Prolog Expert Systems King of Prussia, PA, 19406

ESOPE - (système français de compréhension de la parole - J.J. Mariani 1982)

ESPOIRS - Expert System for Performance Optimization in a Relational system (R. Missaoui 1985)

ESSOC - An Expert System for Satellite Orbit Control (Tour et Odublyl 1986)
- ESSOC est un système expert de contrôle d’orbite de satellite. ESSOC a été conçu pour aider un satellite à maintenir sa position stationnaire (delta V) par des manœuvres de traitement en continu des données de télémétrie par satellite et de déterminer les commandes à exécuter pour la manœuvre. ESSOC analyse les données du satellite durant la phase de contrôle, il diagnostique la cause des anomalies, et recommande des actions pour résoudre les anomalies. Le système expert communique en temps réel d’une manière dynamique, la haute performance du satellite fonctionne sur une station VAX 11/785. ESSOC ART a été développé en ART sur une symbolique 3675.

Référence :
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewFile/660/578

EST - Expert System Technology

EURISKO - (Système simulant la découverte et la créativité, successeur de AM - Douglas Lenat)

EUROPOLIS - (système intégré de contrôle et de communication pour la circulation urbaiine et routière des années 2000)

EXIMU - The Expert System for Inertial Measurement Unit (Campbell, 1987)
- EXIMU est un système expert travaillant dans le domaine de la surveillance en temps réel des données de télémétrie de la navette spatiale de l’unité de mesure inertielle (UMI inertial measurement unit). EXIMU trie la solution en fonction du modes de fonctionnement de l’IMU et résous les problèmes de stratégie. Actuellement, les modules EXIMU étalonnage le pré-vol et aligne les modes de fonctionnement de l’IMU. La surveillance pricipale utilise l’enchaînement des énoncés de recherche pour évaluaer les règles nominales d’attentes de départ. EXIMU fonctionne sur un micro-ordinateur. Une interface télémétrique en arrière-plan accepte les caractères et les stocke dans des emplacements de mémoire prédéfinie. L’algorithmiques d’un programme récupère les valeurs numériques et le nombre de valeur à traiter. Le moteur d’inférence test alors les règles et effectue les actions indiquées.

référence :
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewFile/660/578

EXPERT - (système de diagnostic médical - S. Weiss et al. 1978)

Expert IBM Fortran Rutgers University New Brunswick, NJ, 08903
Il s’agit d’un système moyen d’un coût de 1 000 $ à 10 000 $.

Expert navigateur - surveillance (Pisano et Jones, 1984)
- Les navigateurs experts ont été conçus pour surveiller, gérer et reconfigurer les capteurs de navigation (comme le ferait une aide à la radio, un systèmes de navigation par inertie, ou une aide numérique de terrain) à bord d’un des avions tactiques. Le système expert contrôle les capacités des capteurs de navigation de l’appareil de la mission principale, et suggère des alternatives lorsque la mission est menacée. Le système de la connaissance est représentée dans les règles de fonctionnement dans l’architecture d’un tableau noir. Le système a été mis en œuvre en Lisp symbolique sur un processeur 3600.

Références
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewFile/660/578

EXPERT2 -
- EXPERT2 Web est un produit à base de connaissances application conçue à l’appui de techniciens et d’ingénieurs qui instrument installer et dépanner des débitmètres Coriolis.

Références :
- www.expert2.com

Expert/Ease IBM PC Pascal Expert Software DEC Rainbow San Francisco, CA, 94114

EXPRESS - (système de modélisation financière)

EXSYS IBM PC C EXSYS Inc. Albuquerque, NM, 71941

EXTASE - (système de traitement d’alarmes - lab. Marcoussis)


Haut de page

F

FALOSY - Fault Localization System

FCR - feature cooccurrence restriction

FDR - simples et pratiques, isolement des contextes

FEM - Finite Element Method

FFLL - Free Fuzzy Logic Library
- La bibliothèque gratuite de logique floue est une bibliothèque de classe et une API libres de logique floue qui est optimisée pour des applications dont la rapidité est importante, comme les jeux vidéos. FFLL est capable de charger des fichiers conformes au standard IEC 61131-7.

Références :
- http://ffll.sourceforge.net/

FIABEX - (systèmes experts pour l’analyse de la fiabilité des systeèmes industriels)

FIRE - (expert de la sécurité du feu des immeubles d’habitation - Univ. de Lisbonne)

FIS - fault-isolation system

FLAVORS - (langage orienté-objets)

FLES - The Flight Expert System (Ali and Scharnhorst 1985)
- Le prototype FLES est conçu pour aider un pilote d’avion dans le suivi, l’analyse et le diagnostic de défauts dans les systèmes de l’avion. Le système est basé sur le modèle "Hearsay blackboard". Les sources de connaissances sont des entrées qui reçoivent des analyseurs indiquant les défauts des capteurs, pour construire des hypothèses sur les causes des interruptions, et la place des hypothèses sur le tableau noir. Quand une procédure de vérification, confirme un composant est en panne, une procédure de diagnostic permet de déterminer si le composant est à l’origine de la panne ou un effet secondaire d’une autre faute. Le processus de diagnostic est formel que l’absence d’informations sur un suspect est utilisé dans le processus de raisonnement. La tolérance acceptable pour que les données du capteur varie en fonction de la phase de vol. Ainsi, un autre écran avec des tolérances différentes sont utilisés pour le suivi des capteurs dans chaque phase de vol. FLES est implémenté comme un prototype fonctionnant dans un environnement simulé. FLES est codé en FranzLisp et s’exécute sur un ordinateur VAX.

Référence :
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewFile/660/578

FLEX - (langage mixte cadres-objets)

FLPL - Fortran list-processing language

FLUX EXPERT - (système expert en calcul scientifique)

FOCUS - (langage évolué d’interface homme-machine)

FOL - (langage de formalisation du raisonnement - Weichrauch 1980)

fopc - first-order predicate calculus

FOOL et FOX - Fuzzy Organizer OLdenburg
- FOOL signifie organisateur flou Oldenburg. C’est le résultat d’un projet de l’Université d’Oldenburg. FOOL est une interface utilisateur graphique pour développer les règles de base floues. FOOL va vous aider à inventer et maintenir une base de donnée qui spécifie le comportement d’un contrôleur flou ou semblable.

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721
- http:/rhaug.de/fool/
- http:/ftp.informatik.uni-oldenburg.de/pub/fool

FORMENTOR - système expert de traitement de la menace industrielle ou naturelle en temps réel

FORMES - langage orienté-objets (P. Cointe 1983)

FORTH - langage évolué de contrôle en temps réel

franzLISP - dialecte lispien

FRED - Front-End for Databases

FRL - Frame Representation language (Roberts)

FRUMP - Fast Reading, Understanding, and Memory Program (De Jong)

FSA - finite state automaton

FSD - feature specification default

FUF et SURGE
- FUF est une implémentation étendue du formalisme des grammaires d’unification fonctionnelles (FUGs : functional unification grammars) introduit par Martin Kay, spécialisé dans la tâche de génération du langage naturel. Il ajoute les fonctionnalités suivantes au formalisme de base :

  • Types et héritage.
  • Installation de contrôle étendu (maintient de l’objectif, recherche inverse intelligente).
  • Syntaxe modulaire.
    Ces extensions permettent le développement de grandes grammaires qui peuvent être traitées efficacement et peuvent être maintenues à jour et comprises plus facilement. SURGE est une grande grammaire syntaxique de réalisations de l’anglais, écrite en FUF. SURGE est développé pour servir de composant de génération syntaxique de boîte noire dans un système de génération plus grande qui encapsule une connaissance riche de la syntaxe anglaise. SURGE peut aussi être utilisé comme plate-forme pour l’exploration de l’écriture de la grammaire dans une perspective de génération.

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721
- http://www.cs.bgu.ac.il/research/projects/surge/index.htm
- http://ftp.cs.bgu.ac.il/pub/fuf

FUG - Functional Unification Grammar

FX - Foreign Exchange expert system


Haut de page

G

G2 - (générateur de systèmes experts en temps réel)

GADS - Gate Assignments Display System (Texas Instruments)

GAMETE - Générateur Automatique de systèmes d’apprentissage autonome (Regourd 1984)

GARI - (système-conseil en conception de gammes d’usinage - Descotte 1981)

GASP - (gestion des aléas dans un système de production - 1986)

GDN - goal-dependency network

GIBUS - (système d’aide à la gestion de batteries de satellites (Cognitech/ESD)

GIDE - (tutoriel détecteur d’erreurs en statistique - Sebrechts et al. 1987)

GKS - Graphics Kernel System

GLOBE-TROTTER - (système d’assistance à la planification de vols - Texas Instruments)

GMAO - Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur

GOSSEYN - (système de programmation logique - Fanet 1987)

GPAO - Gestion de Production Assistée par Ordinateur

GPS - General Problem Solver (Simon, Shaw, Newell-1958)

GPSG - generalized phrase-structure grammar

GPSS - general-purpose simulation system

GraphPlan

GRUNDY - heuristically classifies a reader’s personality and selects books he might like to read (Rich, 1979)
- GRUNDY classe un lecteur en fonction de sa personnalité et propose les livres qu’il aimerait peut-être lire.

GRUNDY résout deux problèmes de classification heuristique. Il illustre la puissance d’un niveau de connaissances et d’analyse ; On découvre qu’entre les personnes et les livres des classifications ne sont pas distinctes lors de la mise en œuvre. Par exemple, « rythme rapide » est une caractéristique d’un livre, mais dans la mise en oeuvre « aimer les rythmes rapides » est liée à une personne stéréotype. La relation entre une personne et le stéréotype "rythme rapide" est heuristique et doivent être distinguées des abstractions des personnes et des livres. Un objectif du programme est d’apprendre à mieux connaitre les stéréotypes des gens (modèles). La description de la classification pour l’utilisateur pose un problème ; La modélisation GRUNDY montre que l’apprentissage de la caractérisation des livres et de les heuristiques qui en découlent devrait être réalisés de meilleures façons qu’il soit ; Si elles ne sont pas traitées séparément, l’apprentissage en sera entravé. Cet exemple illustre la raison pour laquelle une analyse du niveau de connaissance doit précéder la représentation. Il est intéressant de noter que GRUNDY ne vise pas un modèle parfait de l’utilisateur avant de recommander un livre. Au contraire, l’affinement du stéréotype de la personne se produit lorsque le lecteur du livre rejette la suggestion. Si on compare avec d’autres programmes on se rend compte que le processus multi-pass est commun. Par exemple, le conseiller en forage fait deux passages en général sur les causes de friction, en général il a peu de données au premier tour ; Les programmes médicaux considèrent communément le « vécu et l’état physique » avant les données des échantillons de laboratoire.

Références :
- http://www.aaai.org/Papers/AAAI/1984/AAAI84-031.pdf

GSM Suite
- The GSM Suite (la suite GSM) est une série de programmes pour l’utilisation des machines à état fini à la mode graphique. Cette "suite" consiste en des programmes qui éditent, compilent, et impriment des machines d’état. Cette "suite" comprend un programme d’édition, gsmedit, un compilateur, gsm2cc, qui produit une implémentation C++ d’une machine d’état, un générateur PostScript, gsm2ps, et deux autres programmes mineurs. GSM possède la licence publique GNU et est donc libre pour l’utilisation selon les termes de cette licence.

Références :
- http://asi.insa-rouen.fr/enseignement/sitePlateforme/faq/ar01s02.html#id335721
- http://www.slip.net/ andrewm/gsm/

GUIDON - (tutoriel intelligent pour étudiants en médecine - Clancey 1979)
- Le but du projet GUIDON est de développer un programme de tutorat qui utilise un système à base de connaissances pour le matériel didactique. La recherche au cours des cinq dernières années a montré que la représentation de la connaissance qui est suffisante pour le développement d’un système de consultation avec de bonnes performances mais est insuffisante pour l’enseignement. L’étude de la méningite MYCIN règle de base (1979 - 1980) nous a conduit à développer une nouvelle représentation dans quels types de connaissances importantes pour l’enseignement sont représentés séparément et explicitement. L’utilisation de ce nouveau système, est appelée la NEOMYCIN. En 1981, a été développer un programme de modélisation pour les élèves qui utiliseront ce programme de tutorat pour l’enseignement de la stratégies de diagnostic.

Références :
- http://profiles.nlm.nih.gov/BB/G/H/N/R/_/bbghnr.pdf
- .

Guru -


Haut de page

H

HACKER - (générateur de plans - Sussman 1975)

HAM - Human Associative Memory

HAMEX - (moteur d’inférence - Massotte et al. 1986)

HARPY - (Système de compréhension de la parole - Erman 1980)

HEARSAY - (système de coompréhension du langage - Erman 1981)

HEAT - The Heuristic Error Analyzer for Telemetry (Skapura and Zoch 1986)
- HEAT analyse les données télémétriques de la navette spatiale qui sont collectées et les transmets à chaque seconde à la station au sol. Une fois validées, les données de télémétrie sont ensuite transmis aux contrôleurs de mission de la NASA. HEAT distingue entre les erreurs télémétries causées par une perte de signal lorsque la navette se déplace hors de portée et un problème plus grave nécessitant l’attention humaine. HEAT a été développé dans une version FranzLisp de OPS5 sur un VAX 11/780 sous Unix. Pour tenir compte en temps réel des demandes de l’état des données télémétriques, un programme en C qui a été écrit, il traduit le statut télémétrique des données en un format Lispcompatible qui est ensuite inséré dans un fichier d’attente de l’AI appelé fichier de log. Un programme Lisp intervient pour lancer le code OPS5 pour exécuter un certain nombre de règles et puis il s’arrête et il lit un autre fichier de données supplémentaires. Les messages sont lus les uns après les autres jusqu’au moment ou pour des groupes de 20 ou plus, HEAT est trop en retard dans la transformation. Parce que la navette est saturée 12 minutes à chaque heure, HEAT a également été conçu pour purger les données non utilisées quand il n’y a rien d’autre à faire, minimisant ainsi l’impact sur l’utilisation de la mémoire. Sur la base d’essais avec des données simulées, les promoteurs ont conclu que OPS5 n’est pas la meilleure architecture de système en temps réel de traitement des données. Une des raisons est que l’algorithme RETE utilisé dans OPS5 a été conçu pour des environnements où la base de connaissances change lentement. En temps réel, l’analyse des données des problèmes, de la base de connaissance a des changements trop rapides pour l’algorithme de RETE optimale.

Références :
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewFile/660/578

H-Expert -

HERON - (système tutoriel multi-expert - Univ. Montréal 1988)

HIPO - Hierarchy, Input, Process, Output

HORSES - Human Orbital Refueling System - Expert System (Guy Boy)

HPRL - (langage à réseaux sémantiques - Rosenberg)

HTK
- La boîte à outils du modèle de Markov masqué (HTK : Hidden Markov Model ToolKit) est une boîte à outils portable pour créer et manipuler des modèles de Markov masqué. HTK consiste en une série de modules de bibliothèques et d’outils disponibles sous la forme de sources en C. Ces outils founissent des solutions sophistiquées pour l’analyse vocale, la formation HMM, les tests et l’analyse de résultats. L’application supporte les HMM en utilisant à la fois les fonctions gaussiennes sur les mélanges à densité constante et les distributions discrètes et peut être utilisée pour créer des systèmes HMM complexes. Le logiciel HTK contient une grande quantité d’informations et d’exemples.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://htk.eng.cam.ac.uk/

HWIN - (système de compréhension de la parole - J. Wolf 1980)

HWIN - Hear What I Mean


Haut de page

I

IAA - Intelligence Artificielle et Automatique

IA Kernel
L’IA Kernel est un moteur d’intelligence artificielle réutilisable qui utilise le traitement du langage naturel et un modèle Activateur/Contexte afin de permettre le multi-tâche entre les cellules installées.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://aikernel.sourceforge.net/
- http://sourceforge.net/projects/aikernel/

IAO - Ingénierie Assistée par Ordinateur

IA Search II
- En gros, cette bibliothèque offre au programmeur une série d’algorithmes de recherche qui peuvent êtres utilisés pour résoudre toutes sortes de problèmes différents. L’idée est que lorsqu’il développe un logiciel de résolution de problème, le programmeur devrait pouvoir se concentrer sur la représentation du problème à résoudre, sans avoir à se soucier de l’implémentation du moteur de recherche qui serait précisément utilisé pour mener la recherche. Cette idée a été appliquée grâce à l’implémentation d’une série de classes de recherche qui peuvent être incorporées dans d’autres logiciels à travers des spécifications de dérivation ou d’héritage du C++. Les algorithmes de recherche suivants ont été mis en oeuvre :

  • Recherche dans un arbre ou un graphe prioritairement en profondeur.
  • Recherche prioritaire horizontale dans un arbre ou un graphe.
  • Recherche par coûts uniformes dans un arbre ou un graphe.
  • Recherche du meilleur en priorité.
  • Recherche bidirectionnelle et en profondeur en priorité dans un arbre ou un graphe.
  • Recherche bidirectionnelle et horizontale en priorité dans un arbre ou un graphe.
  • Recherche ET/OU en profondeur dans un arbre.
  • Recherche ET/OU horizontale dans un arbre.

Il existe un livre qui correspond à cette bibliothèque, "Object-Oriented Artificial Instelligence, Using C++"

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.bell-labs.com/topic/books/ooai-book/ (Soumis par Peter M. Bouthoorn)

IATG - Intelligent Automatic Test Generation

IC - instantaneous configuration

ICAI - Intelligent Computer-Assisted Instruction

ICI - Intelligent Communications Interface

ICON - (langage de programmation listes/chaînes - R. Griswold)

IDA* - iterative-deepening A*

iff - if and only if

IGES - Intermediate Graphics-Exchange Standard

IKBM - Integrated Knowledge-Based Modeling

IKBS - Integrated Knowledge-Based System

Illuminator
- Illuminator est une panoplie d’outils pour développer des applications OCR et de Compréhension d’Image. Illuminator possède deux parties majeures : une bibliothèque pour représenter, stocker et récupérer les information OCR, entrée en vigueur sous le nom "daflibs", et un lecteur X-Windows de fichiers "DAFS", appelé "illum". Illuminator et DAFSlib ont été conçus pour supplanter les formats OCR existants et pour devenir un standard dans l’industrie. Ils sont particulièrement extensibles pour manipuler d’avantage que juste l’anglais.
Caractéristiques de cette version :

  • 5 niveaux d’agrandissements pour les images.
  • Caractères et mots drapeaux
  • Support de l’Unicode - Américain, Anglais, Français, Allemand, Grec, Italien, République Tchèque, Norvège, Russie, Espagne, Suède et des claviers.
  • Lit le DAFS, TIFF et PDA (les images seulement).
  • Sauvegarde vers le DAFS, ASCII/UTF ou l’Unicode.
  • Lecteur d’entité - affiche les propriétés, les choix de caractère, le fragment d’image des matrices d’un caractère pour une entité donnée, le type de changement, le contenu d’un changement, le mode hiérarchique.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://documents.cfar.umd.edu/resources/source/illuminator.html

IMIS - integrated maintenance-information system

INCOSS - (système expert en sécurité informatique - Univ. Stuttgart 1986)

INDUCE - (langage robotique - Dietterich, Michalsky 1981)

INRIA - Institut National de Recherches en Informatique et Automatique (France)

Insight IBM PC Pascal Level 5 Research DEC Rainbow Melbourne Beach, FL, 32951

INTELLECT - (première interface commerciale en langage naturel)

INTERLISP - (dialecte lispien)

INTERLOC : Localisation passive de cibles marines

IPP - Integrated Partial Parser (M. Lebowitz)

IRIS - (système à propagation d’inférences)

Isabelle
- Isabelle est un démontreur de théorème générique populaire développé à l’Université de Cambridge et au TU Munich. Les logiques existantes comme Isabelle/HOL fournissent un environnement de démontreur de théorème prêt à être utilisé pour des applications de taille. Isabelle peut également servir comme châssis pour un prototypage rapide de systèmes déductifs. Il est présenté avec une grande bibliothèque comprenant Isabelle/HOL (logique classique d’ordre supérieur), Isabelle/HOLFS (Logique de Scott pour des fonctions calculatoire avec HOL), Isabelle/FOL (logique du premier ordre classique et intuitive), et Isabelle/ZF (ensemble de théories de Zermelo-Fraenkel au dessus de FOL).

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://isabelle.in.tum.de

ISIS - Intelligent Scheduliing and Information System

IU - image understanding

IUS - image-understanding system

IVRAIE - (expert d’aide à la reconnaissance de mauvaises herbes de grandes cultures)


Haut de page

J

JACK
- JACK est une nouvelle bibliothèque fournissant programmation et recherche des contraintes pour Java.
- JACK est comprend trois parties :

  • JCHR : Java Constraint Handling Rules (Règles de manipulation de contraintes Java). Langage de haut niveau pour écrire des résolveurs de contraintes.
  • JASE : Java Abstract Search Engine (Moteur de recherche abstrait Java). Moteur de recherche générique pour JCHR afin de résoudre les problèmes de contraintes.
  • VisualCHR : outil interactif pour visualiser les calculs JCHR.
    Les sources et la documentation sont disponibles au lien ci-dessus.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.pms.informatik.uni-muenchen.de/software/jack/

Jess - the Java Expert System Shell
- Jess (le shell système expert Java) est un clone du populaire shell système expert CLIPS écrit entièrement en Java. Avec Jess, vous pouvez à votre convenance donner à vos applets l’habilité à raisonner. Jess est compatible avec toutes les versions de Java, à partir de la version 1.0.2. Jess implémentes les constructeurs suivants de CLIPS : defrules, deffunctions, defglobals, deffacts, et deftemplates.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://herzberg.ca.sandia.gov/jess/


Haut de page

K

KES IBM PC Lisp Software A&E DEC VAX Arlington, VA, 22209 Apollo, Xerox Symbolics
Medium Systems

- Il s’agit d’un système médium d’un coût de 1000 $ à 10 000 $ sans le matériel.

KAS - (langage à règles de production - Reboh)
- KAS (Système d’acquisition de connaissance) est le système mis au point pour Prospector, il intègre les aides à aider les connaissances ingénieur et permet d’utiliser la règle de Prospector interprète sur les problèmes en dehors du domaine géologique. Harmon et King (1985) ont qualifié ce système de systèmes de connaissances polyvalent pouvant convenir à n’importe quel domaine de connaissances.
Les principaux scientifiques qui ont développé PROSPECTOR et KAS, le système expert (outil de construction) provenant de PROSPECTOR, ont quitté SRI pour former une société privée (Syntelligence).

KEAL - (système français de compréhension de la parole - Mercier, Gérard 1981)

KEE - Knowledge Engineering Environment (Kehler 1984)

KEE Xerox, LMI Lisp Intellicorp Symbolics Menlo Park, CA, 94025 TI Explorer DEC, HP-300
- Il s’agit d’un gros système d’un coût de 10 000 $ à 80 000 $ sans le matériel.

KIPS - Knowledge Information Processing System

Knowledge Tool - (environnement de configuration automatique de systèmes - IBM)

Knowledge Craft Symbolics Prolog Carnegie Group Inc Pittsburg, PA, 15210
- Il s’agit d’un gros système d’un coût de 10 000 $ à 80 000 $ sans le matériel.

KL-ONE - (langage orienté-objets - Brahman)

KNOBS - Knowledge-Based System

KOD - Knowledge Oriented Design

KR - Knowledge Representation

KRL - Knowledge Representation Language (Bobrow, Winograd 1977)

KS - knowledge source

KSL - Knowledge Science Laboratory

KSAR - knowledge-source activation record


Haut de page

L

LADDER - (système pour bases de données réparties - Sacerdotti 1977)

LAIL - Logo AI Language (Kahn)

LAS - Language-Acquisition System

Learn
- Learn (apprendre) est programme d’apprentissage vocal avec un modèle de mémoire.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://sunsite.unc.edu/pub/Linux/apps/cai/

LES - The Liquid Oxygen Expert System (Scarl, Jamieson, Delaune et 1984)
- LES est le contrôleurs des traitements des mesures du système de lancement au cours du chargement de l’oxygène liquide dans la navette spatiale. Les mesures proviennent d’un processus de traitement en temps réel et des valeurs telles que température, pression, débit, et la position de la valve. Le contrôleur LES utilise un modèle composé d’environ 1500 directives. Il est l’un des plus grands modèles de systèmes construits à ce jour. LES détermine si le capteur de données indiquent une anomalie, et en informe le personnel de contrôle et lance les procédures de dépannage. Si LES ne peut pas isoler le problème, il fournit une liste des éléments suspects et recommande de nouvelles mesures pour isoler le défaut. LES est mis en œuvre dans ZetaLisp sur un simple ordinateur.

Références
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewFile/660/578

LEX - (programme d’apprentissage des intégrales - Mitchell)

LF - logical form

LFG - Lexical-Functional Grammar

LHASA - Logic and Heuristics Applied to Synthetic Analysis

LIFER - (analyseur d’interface en langue naturelle - G. Hendrix 1977)

LIL - Lexical Interaction Language

LISA
- LISA (Lisp-based Intelligent Software Agents : agents logiciels intelligents basé sur Lisp) est un système de règles de production lourdement influencé par JESS (Java Expert System Shell). Il a en son squelette un moteur de raisonnement basé sur l’algorithme de filtrage de Rete. LISA fournit également l’habilité à raisonner sur les objets CLOS ordinaires.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://lisa.sourceforge.net

LISP - List Processing Language (John McCarthy 1958)

LITHO - (système expert en géologie pétrolière - Bonnet 1982)

LK
- LK est une implémentation de l’heuristique de Lin-Kernighan pour le problème du voyageur de commerce et pour le problème de la correspondance parfaite de pondération minimum. Il est spécialement adapté aux figures géométriques en 2D, et a été appliqué dans certains exemples jusqu’à un million de villes. Il comprend aussi des générateurs d’exemples et des scripts Perl pour manipuler les exemples TSPLIB
Cette implémentation introduit la "compensation groupée efficace", une technique algorithmique expérimentale dont le but est de rendre l’heuristique de Lin-Kernighan plus robuste dans le cas de données groupées.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.cs.utoronto.ca/ neto/research/lk/

LOGIBAT - (système expert d’estimation de coûts dans le domaine du bâtiment)

LOGO - (dialecte lispien à tortue - Papert 1980)

LOOPS - (langage orienté-objets - Bobrow, Stefik 1983)

LOOPS Xerox Lisp Xerox Research Palo Alto, CA, 94304
Il s’agit d’un gros système d’un coût de 10 000 $ à 80 000 $ sans le matériel.

LOUPE - Logiciels-Outils pour l’Enseignement (G. Paquette 1988)

LPC - linear productive coding

LR02 - (langage orienté-objets - Roche, Laurent 1986)

LT - Logic Theory

LUNAR - Lunar Sciences Natural Language System (Woods 1972)

L*STAR - The Lockheed Satellite Telemetry Analysis in Real Time (Kao et al. 1987)
- L*STAR est la clé pour l’analyse télémétrique par satellite en temps réel. L*STAR est un système à base de connaissances pour effectuer une surveillance en temps réel et l’analyse des données télémétrique du télescope spatial Hubble (HST) de la NASA. Afin de gérer et d’effectuer l’entrée asynchrone en temps réel, le système se compose de trois ou plus de trois processus distincts qui fonctionnent simultanément et communiquent par le biais d’un message passe-système et peuvent résider sur la même ou des ordinateurs différents. La tâche de gestion de données rassemble, compresse, les échelles de la télémétrie de données avant de les envoyer aux autres tâches. La tâche consiste en une spécialité d’inférence de haute performance réalisée par un moteur d’inférence écrit en C. Il utilise les données de télémétrie pour effectuer une analyse en temps réel de l’état de santé et du TVH. Les moniteurs reçoivent les entrées/sorties (I/O) des données télémétriques de la tâche de gestion des données, les mises à jour de ses affichages graphiques en temps réel, et sert d’interface à la console de l’opérateur. Il a été mis en œuvre sur un ensemble VAX et MicroVAX et il utilise les boîtes aux lettres DECNET pour le mécanisme de transmission de message. Le système à base de connaissances a été connecté à un simulateur en temps réel.

Références :
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewFile/660/578


Haut de page

M

M.1 IBM PC Prolog Teknowledge Palo Alto, CA,94301

MABEL - (système d’aide à la décision pour le Marketing des Biens d’Équipements Lourds)

MACISTE - (système de programmation logique - J. Pitrat 1985)

MacLISP - (dialecte lispien)

MACSYMA - (système expert en mathématiques - J. Moses)

MAINTEX - (outil d’assistance au diagnostic d’incidents, d’anomalies et résultats, et de réparation d’équipements industriels complexes - Framentec)

Malfunction Recovery - Récupération d’dysfonctionnement (Cruz 1986 ; Vidal 1985)
- Ce système se compose d’un contrôleur qui apprend à s’auto-organiser pour piloter uniquement en deux dimensions un modèle d’avion de surveillance et suivre en continu les consignes de position et de vitesse imposées par le modèle de mission de navigation. Lors de la formation, le système peut piloter le modèle entre deux points sans dépasser les positions préétablies et la vitesse limite en activant l’un des huit vérins de direction, même si deux des actionneurs ne fonctionne pas. Ce système montre l’auto-organisation de contrôle, l’apprentissage et la récupération d’un dysfonctionnement.

Référence
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewPDFInterstitial/660/578

MAP - Manufacturing Automation Protocol

MARGIE - Memory, Analysis, Response Generation in English (R. Schank et al.)

MARION-XP - (progiciel expert en sécurité informatique)

MASES - Microcomputer Advice and Selection

MATADOR - Material Advice organizer

MB - measure of belief

MBR - multiple belief reasoner

MCL - Machine Control Language

MD - measure of disbelief

MDRH - (expert en gestion de carrière)

MECHO - (résolveur de problèmes mécaniques - Bundy 1979)

MEDCIN - (système d’aide au diagnostic)

MERING - (langage-acteurs - Ferber 1984)

META-DENDRAL - (générateur de règles DENDRAL)

MGCI - most general common instance

MGU - most general unifier

MIMD - multiple interaction, multiple data

Mimi -

MIPS - million instructions per second

ML - Monotonic Logic

MME - man-machine environment

MMI - man-machine interaction

MMU - memory-management unit

Module de logique floue Python
- C’est un simple module python pour la logique floue. Le fichier est ’fuz.tar.gz’ dans ce répertoire. L’auteur ambitionne également d’écrire un algorithme de génétique simple de même qu’une bibliothèque sur les réseaux neuronaux. Regarder le fichier ’00_index’ dans ce répertoire pour obtenir des informations sur la version.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://ftp://ftp.csh.rit.edu/pub/members/retrev/

MOLGEN - (planification d’expériences en biologie - Martin)
- Le projet de recherche MOLGEN s’est concentré sur les applications de calcul et de déduction dans le domaine de la biologie moléculaire. Cela a pris la forme spécifique des systèmes qui fournissent une assistance à l’expérimentation scientifique dans diverses tâches, dont les plus importantes ont été la conception de plans d’expérience complexe et l’analyse des séquences d’acide nucléique. Il est prévu d’élargir et d’améliorer ces systèmes et en construire de nouveaux pour répondre à la croissance rapide du domaine de la technologie de l’ADN recombinant.

Références :
- http://profiles.nlm.nih.gov/BB/G/H/N/R/_/bbghnr.pdf
- .

MOP - Memory-Organization Packet - Schank)

MPP - message-processing program

MSG - modifier-structure grammar

MSIMD - multiple single instruction, multiple data

MULTIDIAG - (système de diagnostic et réparation d’apareils complexes)

MYCIN - (système de diagnostic de la méningite et des infections sanguines - Shortliffe 1970)
- MYCIN est un système expert qui a été conçu entre 1972 et 1974 afin d’aider des médecins à diagnostiquer et soigner des maladies infectieuses du sang. Cette version de base contenait environ 200 règles. Elle a été complétée entre 1975 et 1978 par 300 règles supplémentaires concernant principalement les méningites. Ce système expert a été abondamment étudié et commenté en raison de l’importance du domaine concerné et surtout, de la grande qualité de ses diagnostics et propositions thérapeutiques.

« Même en se limitant à la version de base existant en 1974, les résultats sont satisfaisants. Ainsi, en 1974, 15 cas représentatifs d’infections bactériennes furent soumis à MYCIN d’une part et à 5 experts d’autre part. Les 5 experts approuvèrent les recommandations thérapeutiques de MYCIN dans 11 cas sur 15 (soit 55 accords pour 75 comparaisons). Dans les autres cas, les 5 experts étaient en désaccord entre eux. »

Ce projet a maintenant cédé la place à trois sous-projets (EMYCIN, GUIDON, et ONCOCIN).

Références :
- http://profiles.nlm.nih.gov/BB/G/H/N/R/_/bbghnr.pdf
- .

MYRTILLE - (reconnaisseur de phrases en météorologie - CRIN, Nancy)


Haut de page

N

NAIADE - (système EIAO pour calcul algébrique - Univ. Paris 6)

NATUREAL EXPERT -

NAVEX - The Navigation Expert System (Marsh 1984 ; Healey 1986) / système de contrôle de la rentrée des navettes spatiales dans l’atmosphère
- NAVEX a été développé pour aider la navigation lors de la rentrée de la navette spatiale. NAVEX prend très rapidement des décisions sur la haute vitesse de la navette ou la trajectoire. Le système a été développé pour être utilisé au cours de la rentrée, mais pourrait facilement être modifié pour aider durant le lancement. NAVEX a été développé en ART et Lisp et fonctionne sur un simple ordinateur. Les données radar et les informations issus du pilote de trajectoire de la grande vitesse sont surveillés par NAVEX, qui avertit l’opérateur du courant ou de l’imminence de problèmes et recommande les actions possibles. Dans des essais avec des données générées par un précédent vol de navette, Marsh et Healey rapportent que NAVEX aurait pris la bonne décision durant 100 pour cent du temps et aurait pris ses décisions plus rapidement que les contrôleurs humains.

Référence
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewPDFInterstitial/660/578

NETL - (système neuromimétique - Fahlman 1977)

NeuroShell -

NEVAI - (système de prévision des risques d’avalanche)

NEXPERT - (générateur de systèmes experts en diagnostic d’équipements spatiaux)

NFA - nondeterministic finite state automaton

NIAM-KES -

NICOLE
- NICOLE (Nearly Intelligent Computer Operated Language Examiner) est une théorie ou une expérimentation qui, si on donne à un ordinateur suffisamment de combinaisons de liaisons entre comment des mots, groupes de mots ou phrases, peut vous répondre. C’est un essai pour simuler une conversation en apprenant comment les mots se rapportent à d’autres mots. Un humain communique avec NICOLE via le clavier et NICOLE répond avec ses propres phrases qui sont automatiquement générées, basées sur ce que NICOLE a stocké dans sa base de données. Chaque nouvelle phrase qui a été écrite et que NICOLE ne connaît pas est ajoutée à la base de donnée de NICOLE, ce qui étend la base de connaissances de NICOLE.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://nicole.sourceforge.net/

NL - natural language

NLI - natural-language interface

NLMenu - natural-language menu

NLP - natural-language processing

NLU - natural-language understanding

NML - nonmonotonic logic

NOAH - Nets of Action Hierarchies (Sacerdotti 1975)

NOÉMIE - (système de diagnostic de pannes - Bull)

Nyquist
- Le projet de musique informatisée (Computer Music Project) au CMU développe la technologie de la musique informatisée, et de la performance interactive pour améliorer l’expérience et la créativité musicale de l’homme. Cet effort interdisciplinaire puise dans la théorie de la musique, dans les sciences cognitives, l’intelligence artificielle, l’apprentissage des machines, l’interaction homme-machine, les systèmes temps réelles, les graphismes et animations informatiques, le multimédia, les langages de programmation, le traitement du signal. Un exemple paradigmatique de ces efforts interdisciplinaires est la création de la performance interactive qui lie l’improvisation musicale de l’homme aux agents informatiques intelligents en temps réel.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.cs.cmu.edu/afs/cs.cmu.edu/project/music/web/music.html


Haut de page

O

OASIS - (générateur de systèmes experts en détection de pannes)

ONCOCIN - (système de diagnostic oncologique - Shortliffe 1981)
- Le système de consultation en oncologie chimiothérapie, nommé ONCOCIN, a réalisé nombre de ses objectifs, puisque les travaux sur le projet a débuté en Juillet 1979. Un système interactif sera utilisé par les professeurs et les chercheurs en oncologie dans le Centre « Debbie Probst Oncology Day Care » de l’Université Médical de Stanford.

Les objectifs de recherche de l’ONCOCIN sont orientés aussi bien vers la science fondamentale que de l’intelligence artificielle en vue du développement de l’oncologie clinique et des outils de consultation.

Références :
- .

OpenCyc
- OpenCyc est la version libre de Cyc, la plus grande et la plus complète des bases de connaissance générale ainsi que le plus grand moteur de raisonnement de sens communs. Cette connaissance des choses est basée sur 6000 concepts en relation avec 6000 affirmations.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.opencyc.org/

OPM - operations per minute

OPS5 - (langage pour systèmes de production - Forgy 1982)

ORBIT - (langage orienté-objets - L. Steels 1983)

ORCHARD - (analyseur des arbres de défaillance pour l’évaluation de la fiabilité)

OSI - Open Systems Interconnection

OTTER : An Automated Deduction System
- Notre système de déduction automatisé courant Otter est conçu pour démontrer les théorèmes statiques de logique du premier ordre avec une égalité. Les règles d’inférence d’Otter sont basées sur la résolution et la paramodulation, et il comprend des procédures pour la réécriture de termes, l’ordonnancement de termes, la complétion Knut-Bendix, le pesage, et les stratégies pour diriger et restreindre les recherches de preuves. Otter peut aussi être utilisé comme un calculateur symbolique et a un système de programmation équationnelle incorporé.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www-unix.mcs.anl.gov/AR/otter/

OWL - (langage orienté-objets - Szolovitz)


Haut de page

P

PA - Programmer’s Apprentice

PALLADIO - (aide à la conception et tests de circuits VLSI)

PAM - Plan Applier Mechanism (Wilensky)

PANDORE - (système expert en contrôle stockastique de méthodes de résolution)

PAO - Publication Assistée par Ordinateur

PARADI - (gestionnaire IA des fonctions d’études, de production et logistique)

PATROCLE - (système expert juridique)

PD - problem data domain

PDKB
- La banque de connaissances sur le domaine publique (PDKB : Public Domain Knowledge Bank) est une banque de connaissances sur l’intelligence artificielle des loi et faits de sens commun. Elle est basée sur l’ontologie de niveau supérieur de Cyc (CUO : Cyc Upper Ontology) et le langage MFLD.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://lynx.eaze.net/ pdkb/web/
- http://sourceforge.net/projects/pdkb/

PEACE - (analyseur de circuits électriques - Dincbas)

PECOS - (synthétiseur de programmes - Barstow 1979)

Personal Consultant IBM PC C Texas Instruments TI PC Dallas, TX, 75380

PG - puzzle grammar

PICO.PLANNER - (variante de Planner - Anderson 1972)

PILEFACE - Programme Intelligent pour les Langues Étrangères Favorisnt l’Approche Communicative de l’Enseignement (R. Lelouche, D. Huot 1984)

Pilot’s Associate
- Dans ce système, Lockheed a interfacé un processeurs symbolique à un simulateur de vol. Le système se compose d’un VAX-11/780 qui contrôle tout, les six degrés de liberté du simulateur sont reliés par Ethernet à trois machines symbolique Lisp. Sur ces machines Lisp sont installées des systèmes experts effectuant l’évaluation de la situation, des tactiques et la planification d’itinéraire, ainsi que le pilotage intelligent de l’interface du véhicule. Broadwell et Smith (1986) rapportent que le système fonctionne en quasi temps réel.

Référence
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewPDFInterstitial/660/578

PIM - Parallel Inferential Machine (Japon)

PIP - Present Illness Program (diagnosticien de maladies rénales - Pauker)

PLA - programming logic array

PLANE - (système de cosultation en langage naturel)

PLANNER - (langage-acteurs d’interrogation de bases de données - C. Hewitt 1971)

PLASMA - (langage-acteurs)

PLATO - (système de reconnaissance vocale)

PLC - Programmable Logic Controller

PLNLP - Programming Language for Natural-Language Processing

PMPM - parallel-marker-propagation machine

PNAO - système de positionnement et Navigation Assistés par Ordinateur (contrôle d’opérations en mer)

POLITICS - (programme successeur de Margie et précurseur de Boris - Jaime Carbonell)

POP-11 - (langage IA de R. Popplestone)

PREMON - The Predictive Monitoring System (Doyle, Sellers, and Atkinson 1987)
- PREMON utilise la description explicite d’un dispositif pour effectuer une surveillance en temps réel. Le système a été testé sur le modèle partiel du miroir du circuit de refroidissement du réacteur de propulsion du simulateur du laboratoire spacial. PREMON a trois possibilités d’interaction :

  • simulation de causalité pour générer des prédictions sur le comportement d’un système physique,
  • planification des mesures afin d’évaluer l’importance d’un dispositif et d’affecter les ressources de façon appropriée en fonction du comportement des capteurs,
  • vérification des capteurs pour l’interprétation des valeurs réelles attendues en comparaison des lectures des capteurs et émission des alarmes en cas de besoin.

Référence
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewPDFInterstitial/660/578

Prof’Expert -
Prof’Expert est un logiciel conçu pour enseigner, apprendre, apprendre à apprendre.
La version intégrée de Prof’Expert propose de parcourir un ensemble d’informations et d’exercices organisés dans une carte des connaissances :
- Prof’Expert mathématiques
- Prof’Expert français
- Prof’Expert vocabulaire allemand de base
- Une installation standard proposée par la Médiathèque du CPLN

Expert3 est le moteur d’inférence à vocation didactique permettant d’interprèter des bases de connaissances écrites pour VP_EXPERT ou ESIE (Expert System Inference Engine) (programme, descriptif)

- http://www.abord-ch.org/

PROLOG - Programmation en logique (A. Colmerauer 1975)

PROLOG (ce langage de programmation logique peut être considéré comme un générateur de systèmes experts)

PROMETHEUS - (système expert en circulation routière)

PROSPECTOR - (système de prospection géologique - Nilsson, Duda et Hart 1977)

PROTO-TEG - (tutoriel évolutif - P. Dillenbourg 1988)

PROUST - (débogueur automatique de programmes Pascal - Johnson, Soloway 1985)

PRR - problem reduction representation

PSG - phrase-structure grammar

PSI - Personal Sequential Inference (système de spécification de programmes)

PSL - Portable Standard LISP

PSM - Procedural Semantic Network

PUFF - (système expert en maladies respiratoires - Kunz)

PUFF - Pulmonary Function Program

PUGG - Plot Unit Graph Generation

PVS - principal variation search

PVS
- PVS est un système de vérification : c’est à dire un langage de spécification intégré à des outils de support et à un démontreur de théorème. Il est prévu pour capturer la plus sophistiquée des méthodes formelles mécanisées et pour être suffisamment robuste pour pouvoir être utilisé pour des applications significatives. PVS est un prototype de recherche : il évolue et s’améliore puisque nous développons ou appliquons de nouvelles possibilités, et puisque la charge d’une utilisation réelle expose de nouveaux besoins.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://pvs.csl.sri.com/


Haut de page

Q

Q/A - question answering

QUANT1
- Quant/1 signifie QUANTifieur de type 1. Son but est d’être une alternative pour les systèmes semblables à Prolog (ou résolutionnaux). Les principales caractéristiques comprennent la non-nécéssité d’éliminer les quantifieurs, la scolémisation, la facilité de compréhension, les opérations sur des formules de grande échelle, l’acceptation de fomules ’nonHorn’, l’approfondissement iterratif. La bibliothèque réelle implémentée dans ce projet est appelée ATPPCF (Automatic Theorem Prover in calculus of Positively Constructed Formulae : preuve automatique du théoreme dans le calcul de formules construites positivement)
ATPPCF deviendra une bibliothèque (moteur inférant) et une extension du langage de calculs de prédiction comme un nouveau langage logique. Cette bibliothèque sera incorporable dans d’autres programmes, comme TCL, Python, Perl. La méthode d’inférance primaire du moteur sera la "recherche d’inférances dans le langage des formules construites positivement (PCF : Positively Constructed Formulas)" (comme un sous-ensemble de calculs de prédicats bien traduits dans les deux sens). Le langage sera utilisé comme langage de script pour le moteur. Mais il y aura la possibilité de le remplacer par des extension de langage du programme principal.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://linux.irk.ru/projects/QUANT/

QO - Quasi-optimizer

QUEST - Qualitative Understanding of Electrical System Troubleshooting


Haut de page

R

RAIL - (langage robotique)

RAINBOW - (langage de définition - Hollander 1979)

RAMUS - (langage évolué d’interface homme-machine)

RAVI - Représentation des Applications audio-visuelles Interactives

REL - Rapidly Extensible Language

RuleMaster IBM PC C Radian DEC, HP-300 Austin, TX, 78766
- Il s’agit d’un système médium d’un coût de 1000 $ à 10 000 $ sans le matériel.

REX - (système expert d’analyse statistique)

RIME - (langage de haut niveau pour actualisation de bases de connaissances)

RISC - Reduced-Instruction-Set Computer

RPL - Robot Programming Language

RPS - robot-programming system

RP3 - (Research Parallel processor Project IBM, 1986)

RS - restriction set

RT - related term

RUFUS - (système expert en diagnostic de pannes de rames RER - Cognitech/RATP)


Haut de page

S

S.1 DEC VAX Lisp Teknowledge Symbolics Palo Alto, CA,94301 Xerox
- Il s’agit d’un système médium d’un coût de 1000 $ à 10 000 $ sans le matériel.

SACON - Structural Analysis Consultant (Bennett 1979)
- La fonction de SACON est de sélectionner des catégories de comportement qui devrait être étudiée plus avant par un programme de simulation d’analyse structurelle.

SACON résout deux problèmes de classification, d’abord, il analyse une structure et ensuite il sélectionne un programme. Il commence par la sélection d’une heuristique simple qui se traduit par un modèle numérique qui va permettre d’analyser la structure (comme une aile d’avion). Le modèle de mise à l’épreuve et de test des estimations sont alors prise en compte dans le programme ; Ils se résument alors en termes de fonctionnalités que décrira hiérarchiquement les différentes configurations du programme de simulation MARC. Le traitement est grossier, car les solutions au premier problème sont une simple série de modèles possibles, et le second problème résume uniquement au point de programme précisant les classes.

Références :
- http://www.aaai.org/Papers/AAAI/1984/AAAI84-031.pdf
- http://profiles.nlm.nih.gov/BB/G/H/N/R/_/bbghnr.pdf
- http://cogprints.org/292/0/126.htm

SAFE - (synthétiseur de programmes - Balzer 1977)

SAGESSE - Système Adaptatif et Génératif d’Enseignement de la Statistique en Sciences de l’Éducation (C. Depover 1988)

SAHARA II - (système de synthèse de la parole pour handicapés -CNET Lannion)

SAINT - Symbolic Automatic Integration

SAM - Script-Applier Mechanism (Schank, 1974)

SAPHIR - (système d’interface intelligente - Erli 1983)

SC - situation calculus

SCARABEE - Système de Conception Assistée de Récits d’Aventure dans le But d’Enseigner l’Écriture - (C. Coulombe et al. 1988)

SCARES - The Spacecraft Control Anomaly Resolution Expert System (Chen 1985)
- Scares a été la première tentative pour automatiser le diagnostic des anomalies dans le système de contrôle d’attitude d’un véhicule spatial ; L’objectif ultime était de parvenir à l’autonomie des engins spatiaux. Soares a trois composantes principales, dont une seule se produit en temps réel. Le Scares moniteur effectue trois contrôles en temps réel sur les données de télémétrie descendante :

  • la vérification des limites sur les différents points de télémesure,
  • le contrôle du taux de deux ou plusieurs points de télémesure dans le même canal,
  • le contrôle de la chaîne de tests de cohérence pour la télémétrie.

En 1986, Soares était au stade de prototype, Hamilton conclut que Soares, montrait « comment la technologie de systèmes experts peuvait être appliquée dans des projets en temps réel, faute de diagnostic des systèmes permettant de détecter, diagnostiquer, récupérer la complexité des anomalies". Scares est mis en œuvre sur une symbolique Lisp 3670.

Référence
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewPDFInterstitial/660/578

SDL - Sense-Discrimination Language

SECS - Simulation and Evaluation and Chemical Synthesis (Wipke 1977)

SECURE
- SECURE est utilisé dans le domaine des avions de transport commercial ; SECURE observe en permanence l’environnement de vol et évalue la situation pour des éventuels défauts qui pourraient menacer la sécurité du vol. Les fautes nécessitant de nouvelles mesures sont détectés en comparant l’état "normal" des avions avec l’état observé des avions. Une procédure de recouvrement est calculé et corrige le vol en cours ; Si les actions de l’équipage ont indiqué que la menace n’a pas été remarqué, l’équipage est informé de la menace et de la procédure de recouvrement. SECURE est une base de connaissances, qui est fondée et organisée selon les contextes de vol de la phase de décollage, phase de vol, et la phase d’atterrissage. Seules les connaissances appropriées à l’actuel contexte de vol est accessible. SECURE a été développé en utilisant un script basé sur l’approche mise en œuvre dans MACLISP sur un ordinateur PDP-10, et fonctionnait bien sur un vol "normal" contenant des situations d’urgence. La première phase de la planification axée sur SECURE a été effectué avec succès sur une similation de course d’un simple DC-10 sur un PDP-10 entre n’importe quelle paire des six aéroports ; SECURE a prévu des actions en recouvrement de plusieurs situations d’urgence. Environ 230 règles décrivent les connaissances du contrôle de la planification.

Référence
- http://www.aaai.org/ojs/index.php/aimagazine/article/viewPDFInterstitial/660/578

SEG - Sequence of Events Generator

SEPV - Systèmes Experts en Pathologie Végétale

Series-PC IBM PC Lisp SRI International Menlo Park, CA, 94025
- Il s’agit d’un petit système d’un coût de 100 $ à 1 000 $ sans le matériel.

SES - (expert en traitement des septicémies - Faculté de médecine de Lille)

SHERLOCK - (système de programmation logique - Cordier 1987)

SHRDLU - (système dialogal pour analyse/synthèse de phrases - Winograd 1972)

SIAM - Système Intelligent pour l’Assistance aux Manipulations (Laboratoire LAFORIA)

SIMD - single-instruction multiple data

SIMULA - Simulation Language

SIR - Semantic Information Retrieval

SITERE-expert - (aide à la réparation des véhicules - Renault)

SL - support list

SKETCHPAD - (système expert en dessin par ordinateur)

SMALLTALK - (langage IA orienté-acteurs - Goldberg et al. 1983)

SM*E - (expert d’aide au diagnostic sérologique de l’hépatite virale aiguë)

SMECI - (un générateur datant du milieu des années 80)

S-MOP - Simple Memory Organization Packet

SMRH - Système de Management des Ressources Humaines

SNA - Systems Network Architecture

SNARK - (Symbolic Normalized Acquisition and Representation of Knowledge - Laurière 1981)

SNePS - Semantic Network Processing System
- Le but à long terme du groupe de recherche SNePS est la conception et la construction d’un langage naturel utilisant un agent cognitif informatisé, et d’effectuer la recherche dans l’intelligence artificielle, les linguistiques calculatoires, et la science cognitive nécessaire pour cette entreprise. Les trois parties sur lesquelles le groupe met l’accent sont la représentation du savoir, le raisonnement, et la compréhension et la génération du langage naturel. Le groupe est largement connu pour son développement du système de représentation/raisonnement du savoir SNePS, et pour Cassie, son agent cognitif informatisé.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.cse.buffalo.edu/sneps/
- http://ftp.cse.buffalo.edu/pub/sneps/

Snobol - String Oriented Symbolic Language

SOAR - (système d’auto-apprentissage - Newell, 1985)
- Soar a été développé pour être une architecture cognitive générale. Nous avons l’ultime intension de permettre à l’architecture Soar de :

  • Travailler sur l’étendue complète des taches attendues d’un agent intelligent, à partir des hautes routines jusqu’à des problèmes extrêmement difficiles avec possibilité d’extension.
  • Représenter et d’utiliser les formes appropriées du savoir, comme les formes procédurales, déclaratives, épisodiques et peut-être iconiques.
  • Employer tout l’éventail des méthodes de résolution de problèmes.
  • Interagir avec le monde extérieur et
  • Apprendre tous les aspects des taches et leurs performances sur celles-ci.

En d’autres termes, notre intention est de donner à Soar toutes les compétences requises par un agent intelligent général.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://ai.eecs.umich.edu/soar/

SOCRATE - (système d’aide à l’enseignement du diagnostic de pannes de machines-outils à commande numérque - Renault)

SOPHIE - Sophisticated Instructional Environment (Brown, Burton 1982)
- SOPHIE III indique le composant défectueux du circuit électronique qui est à l’origine d’un mauvais comportement.

SOPHIE choisit des solutions prédéterminées à travers un treillis de valable et de comportements de circuit défectueux. En contraste avec MYCIN, les solutions sont les états et les composants des dispositifs en défauts, et non les stéréotypes des troubles ; Ils sont liés de causalité, et non pas par des caractéristiques. Les données de comportement ne sont pas les seules entrées externes, on trouvera aussi les composants internes propagés par la mesure de l’analyse causale du programme lui même.

Références :
- http://www.aaai.org/Papers/AAAI/1984/AAAI84-031.pdf
- .

SPASS - Démontreur de théorèmes automatisé pour des logiques de 1er ordre avec égalité
- Si vous êtes intéressés par les démonstrations de théorèmes de logique du premier ordre, l’analyse formelle de programmes, systèmes, protocoles, les approches formelles de projets sur l’IA, les procédures de décisions, la démonstration de théorèmes à logique modale, SPASS peut vous offrir de bonnes fonctionnalités.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://spass.mpi-sb.mpg.de/

SPE - small processing element

SPEECHLIS - (système de compréhension du langage - Bolt, Beranek et Newman)

SPHYNX - (système omnilocuteur - Kai-Fu Lee 1988)

PSIRAL - (langage prologien orienté-objets pour supervision de calculs linéaires)

SRL - Schema Representation Language

STAN

STEAMER - (tutoriel intelligent en propulsion mécanique)

Screamer
- Screamer est une extension de Common Lisp qui ajoute un support pour la programmation non déterministe. Screamer comprend deux niveaux. Le niveau non déterministe basique ajoute un support pour la journalisation et les effets de coté irréalisables. En plus de cet aspect non deterministe, Screamer fournit un langage complet de programmation sous contraintes dans lequel on peut formuler et résoudre un mélange de systèmes sous contraintes numériques ou symboliques. Ensembles, ces deux niveaux étendent Common Lisp avec pratiquement toutes les fonctionnalités de Prolog et des languages de programmation logiques sous contraintes comme CHiP ou CLP(R). En outre, Screamer est complètement compatible avec Common Lisp. Les programmes de Screamer peuvent coexister et interopérer avec d’autres extensions de Common Lisp comme CLOS, CLIM et Iterate.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.cis.upenn.edu/ screamer-tools/home.html

STRIPS - System for Theorem Proving in Problem Solving (Sacerdotti)

STUDENT - (système d’apprentissage - Bobrow 1967)

SUPERSAP - (analyseur de contraintes des phénomènes dynamiques et de transfert de chaleur)

SUS - speech-understanding system

Synapse - coordination de drones (ContractNet)

SYNCHEM - (système de synthèse chimique - Gelertner 1977)

SYNCHRO - Gestion décentralisée de missions coordonnées

SYNTHEX - System Synthesis Expert


Haut de page

T

TAG - tree-adjoining grammar

TALE-SPIN - (générateur d’historiettes - R. Schank)

TANGO - (interpréteur de langage - Cordier, Rousset 1983)

TAU - Thematic Abstraction Unit

TEIRESIAS - (système de réécriture de règles de production - Randall Davis)

TCM - Toolkit for Conceptual Modeling : boîte à outil pour la modélisation conceptuelle
- TCM est notre suite d’éditeurs graphiques. TCM contient des éditeurs graphiques pour des diagrammes entité-relation, des diagrammes classe-relation, des diagrammes de flux de données et d’évènements, des diagrammes de transition d’état, des diagrammes de structure de procédé de Jackson et des diagrammes de réseau systèmes, d’arbres de décomposition de fonction et d’éditeurs de tables variés, tels qu’un éditeur de table fonction-entité ou un éditeur de table de décomposition de fonction. TCM est facile d’accès et procède à de nombreuses vérifications de consistance, dont certaines sont effectuées immédiatement, d’autre pendant la requête.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.cs.utwente.nl/ tcm/
- http://ftp.cs.vu.nl/pub/tcm/

TG - transformation grammar

The Grammar Workbench
- The Grammar Workbench (L’atelier de grammaire), ou GWB en abrégé, est un environnement pour le développement aisé de grammaires Affix dans le formalisme AGFL. Ses buts sont :

  • de permettre à l’utilisateur d’introduire, inspecter et modifier une grammaire.
  • d’effectuer des vérifications cohérentes sur la grammaire.
  • de calculer les propriétés de la grammaire.
  • de générer des phrases d’exemple.
  • d’aider à effectuer des transformations sur la grammaires.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.cs.kun.nl/agfl/

THINGLAB - (langage de programmation logique)

ThoughtTreasure
- ThoughtTreasure est un projet pour créer une base de données de règles de sens communs à utiliser dans n’importe quelle application. Il consiste en une base de donnnées d’un peu plus de 100 000 règles et d’une API C pour l’intégrer dans vous applications. Les emballeurs Python, Perl, Java et TCL sont déjà disponibles.
Torch

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.signiform.com/tt/htm/tt.htm

TIMM - (générateur inductif de systèmes experts)

TIMM IBM PC, IBM Fortran General Research DEC VAX Santa Barbara, CA, 93160
- Il s’agit d’un système médium d’un coût de 1 000 $ à 10 000 $ sans le matériel.

TLC - Teachable Language Comprehencer

TMS - truth-maintenance system

Torch - bibliothèque d’apprentissage écrit en C++
- Le de Torch but est de fournir la crème des meilleurs algorithmes. Il est, et sera, en développement incessant.
- * Plusieurs méthodes basées sur les gradients, y compris des perceptions de niveau multiple, fonctions sur des bases radiales et un mélange de compétences. Plusieurs petits modules (modules linéaires, modules Tanh, modules SoftMax, ...) peuvent être reliés ensembles.
- * Machine de vecteur de support, pour la classification et la regression.
- * Distributions logicielles, comprenant Kmeans, des modèles de mélanges Gaussiens, des modèles de Markov Masqués, des classificateurs de Baye, et des classes pour la reconnaissance vocale avec entrainement incorporé.
- * Modèles ensemblistes comme Bagging et Adaboost.
- * Modèles non paramétriques comme les k plus proches voisins, la regression de Parzen et l’estimateur de densité de Parzen.

Torch est une bibliothèque libre dont les auteurs encouragent tout le monde à développer de nouveaux logiciels qui seront inclus dans les versions futures du site officiel.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://www.torch.ch/

TOUBIB - (système de diagnostic médical - Fargues 1983)

TPS - test program set

TR - temporal reasoning

TURBO EXPERT -


Haut de page

U

UIMS - User-Interface Management System

ULSI - Ultra-Large-scale Integration (64 millions transistors par puce)

UNITS - (langage orienté-objets - Stefik)

UNIX - (système opératoire - Bell Laboratories)


Haut de page

V

VAL - (langage robotique)

VDU - visual display unit

VLSI - very large-scale integration (2 millions transistors par puce)

VM - (système expert en soins intensifs - Fagan)

VP-EXPERT - Générateur de système-expert VP-EXPERT (Paperback Software International, 1987)
- Editer par la société d’Adam Osborne, 8000 exemplaires vendus en 2 mois, soit l’équivalent des ventes des générateurs sur micro (Guru et M1).

La syntaxe de EXPERT2 est fortement inspirée de celle de VP-EXPERT. En ce sens, EXPERT2 constitue une bonne préparation à VP-EXPERT, système pour PC ayant un des meilleur rapport performance/coût.

VULCAIN-N - (système expert du domaine nucléaire)


Haut de page

W

WAVE - (langage précurseur de VAL)

WAVES - (système expert robotique à auto-observation - Perez)

WEKA
- WEKA (Waikato Environnement for Knowledge Analysis : Environement Waikato pour une analyse de connaissance) est la pointe de la technologie des procédures qui appliquent les techniques d’apprentissage de machines à des problèmes pratiques. C’est un banc d’essai logiciel complet qui permet d’analyser les données du monde réel. Il intègre différents outils d’apprentissage machine avec un squelette identique et une interface utilisateur uniforme. Il a été conçu pour accepter une méthode "simplicité prioritaire" qui permet à l’utilisateur d’expérimenter de façon interactive avec un outil d’apprentissage machine simple avant de se tourner vers des solutions plus complexes.

Références
- http://www.resoo.org/docs/HOWTO_fr/AI-Alife-HOWTO/ar01s02.html
- http://lucy.cs.waikato.ac.nz/ ml/

WEST - (tutoriel intelligent)

wfp - well-formed propositon

WIZARD - (machine d’Alexander, 1984)

WORM - write once, read many times

WTA - Winner Take All


Haut de page

X

XCALIBUR - (système d’interface en langage naturel pour le système expert XSEL)

XCON - (expert en configuration d’ordinateurs - McDermott 1978)

XSEL - Expert Selling Assistant (McDermott 1980)

XSITE - (Expert en entretien d’installations informatiques)


Haut de page

Y

Yexpert - Your expert
- Yexpert est un système expert complet. Il est composé des modules suivants :

  • DKBMS - base de données et de connaissances
  • GDX - gestion documentaire
  • HEVEA - évaluateur interactif
  • TOTEM - moteur d’inférence
  • LINK - configurateur
  • MOZART - éditeur de gamme
  • EQX - aide à l’équilibrage de ligne

Ces modules sont en relation. Toute modification à quelque niveau que ce soit est répercutée vers tous les modules concernés.

Une partition complète contenant l’ensemble des données et connaissances relatif à un même système constitue une poche de connaissances. Des passerelles existent pour permettre de faciliter les échanges avec d’autres logiciels. Des savoirs-faire orientés métiers (mécanique, économie, ...), mais aussi des utilitaires de captures de données à partir de capteurs ou autres sources de données.

Références
- http://www.yrelay.com/article321.html
- http://yexpert.sourceforge.net/
- http://sourceforge.net/project/showfiles.php?group_id=251109


Haut de page

Z

ZEA - (système multi-expert en culture de maïs)

ZetaLISP - (dialecte lispien)

ZOO - (langage Z orienté-objet - G. Coulombe et al. 1988)

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017