Bourse : études graphiques, méthode chartiste, analyse technique

, par  Béatrice , popularité : 12%

Les graphiques boursiers sont partout, dans nos journaux comme sur Internet. Impossible de les ignorer. Il est vrai que la représentation visuelle de l’historique d’une action est de loin la plus parlante ; on peut lire sur un graphe le passé de la société, ses hauts et ses bas. De plus, bien souvent, il est rassurant d’observer la courbe de l’action avant de prendre une décision.

La représentation graphique est également la base de l’analyse technique, méthode de décision boursière utilisée par les analystes quantitatifs. Ils y dressent leurs tendances et tracent leurs indicateurs mathématiques.

Dans ce domaine, plus que dans tout autre, un dessin vaut mieux qu’un long discours. Suivez le guide pour comprendre les graphiques boursiers.

Liens :
- www.fxstreet.com/rates-charts/live-charts/
- www.abcbourse.com/apprendre/11_comment_lire_un_graphique.html
- https://www.binck.fr/formations

1- Les Bougies, Chandeliers ou Candlesticks
Cette technique nous vient du Japon. Elle est apparue au 18ème siècle où elle était utilisée pour noter les prix du riz. La méthode a été transposée aux marchés financiers et elle est fréquemment utilisée pour noter les historiques de cours sur un graphique, en lieu et place d’une courbe simple ou de bar charts. Comme pour les barres, les informations nécessaires à leur tracé sont au nombre de quatre : les cours d’ouverture, de clôture, le plus haut et le plus bas de la séance. A la différence des bar charts, cette technique fait apparaître une notion supplémentaire ; si le cours a baissé pendant la période, le chandelier est noir, si le cours a monté, le chandelier est blanc.

2- Les indicateurs et les oscillateurs
- Les indicateurs de tendance sont utilisés plutôt pour des marchés directionnels, mais ils peuvent s’avérer dangereux lorsque les marchés sont plats. Ils sont utiles pour entrer dans une tendance établie, trouver des niveaux de supports et de résistance et définir des objectifs.

- Les oscillateurs captent les points de retournement ; c’est dans les phases de trading range ou non directionnelles que les oscillateurs se montreront les plus pertinents.

3- Les tendances, supports, résistances et divergences
Il existe trois types de tendance :
- Tendance haussière : une tendance haussière est caractérisée par une succession de creux et de sommets de plus en plus hauts.
- Tendance baissière : une tendance baissière se caractérise par une succession de sommets et de creux de plus en plus bas.
- Trading range : un trading range correspond à une période de marché pendant laquelle les prix fluctuent sans tendance autour d’un point d’équilibre.

- Les supports sont des niveaux sur lesquels les prix se sont posés plusieurs fois. Plus un support a été testé avec succès, plus il est important. Un support hebdomadaire est plus fort qu’un support journalier (notion de hiérarchie)

- Les résistances sont des niveaux sur lesquels les prix ont été refoulés à plusieurs reprises. Plus une résistance a été testée avec succès, plus elle est importante. Une résistance hebdomadaire est plus forte qu’une résistance journalière.

Les divergences traduisent une déconnexion entre l’évolution des prix et celle de l’indicateur et suggèrent un probable renversement de la tendance en cours.
Ainsi, si un cours va de sommet en sommet alors que l’indicateur ne parvient pas à tracer de nouveaux plus hauts, on est en présence d’une divergence baissière qui suggère un repli probable des cours.
Les divergences haussières se produisent lorsque les cours baissent mais que l’indicateur se ne trace de nouveau plus bas : les vendeurs perdent leur pouvoir, un rebond sur les cours est probable.

4- Les moyennes mobiles
La courbe de moyenne mobile peut être utilisée de diverses manières : seule pour identifier la tendance (cas 1), avec les cours pour générer des signaux (cas 2), avec une autre moyenne mobile (cas 3).
Si les cours viennent à dépasser la moyenne à la hausse, il s’agit d’une indication d’achat. Ce signal est plus ou moins fort en fonction de la moyenne mobile. Le franchissement d’une moyenne mobile à long terme est synonyme d’un fort changement de tendance à long terme.
Inversement, la rupture d’une moyenne mobile est un signal de vente plus ou moins fort.
Une moyenne mobile à court terme franchissant une moyenne mobile à long terme est un fort signal d’achat à court terme.
La cassure d’une moyenne mobile à long terme par une moyenne mobile à court terme indique un renversement de tendance à court terme.

5- Etude des volumes
Souvent négligé, le volume est pourtant un indicateur d’activité essentiel qui mesure l’intérêt des investisseurs pour un titre.

6- Marteau et Pendu
Le marteau est une figure de chartisme qui indique le retournement d’une tendance baissière. Lorsqu’il suit une tendance haussière la figure du marteau est appelé pendu. Ses figures contraposées sont le marteau inversé et l’étoile filante.
JPEG
Un marteau est un chandelier unique qui a un petit corps et une ombre basse importante, au moins deux fois la taille de son corps et pas d’ombre haute. Lorsqu’il suit une tendance baissière le marteau doit, de préférence, être positif pour montrer un retournement de tendance, à l’inverse un pendu doit avoir un corps négatif.

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017