Karine Deshayes - Una voce poco fa - Rossini - Le Barbier de Séville

, par  Hamid , popularité : 12%

Les Victoires de la musique classique 2010 ont vu la consécration d’une personnalité vocale exceptionnelle : Karine Deshayes.

Cette mezzo-soprano au timbre chaud et plein, à la technique sans faille et au souffle inépuisable nous enchante actuellement à l’opéra Bastille dans le Barbier de Séville de Rossini.

Una voce poco fa / Il a suffi d’une voix

Les paroles :

Una voce poco fa Il a suffi d’une voix
qui nel cor mi risuono, qui retentit dans mon coeur,
il mio cor ferito è già mon coeur est déjà pris
e Lindoro fu che il piagio. et c’est Lindor qui l’a ravi.
Si, Lindoro mio sarà, Oui, Lindor sera le mien,
lo giurai, lo vincero ! je le jure, je le vaincrai !
Il tutor ricuserà, Le tuteur refusera,
io l’ingegno aguzzero mais mon ingéniosité
alla fine s’accheterà, saura bien le désarmer,
e contento io restero. et j’aurai satisfaction.
Si Lindoro, ecc. Oui, Lindor, etc.
lo sono docile, Je suis docile,
so non risposetta, et respectueuse,
sono obbediente, obéissante,
dolce, amorosa, douce, amoureuse,
mi lascio reggere, je me laisse conduire,
mi fo guidar. et gouverner.
Ma se mi toccano Mais si l’on attaque
dov’è il mio debole, ma volonté,
saro una vipera, saro, je serai comme un vipère,
e cento trappole et je ferai jouer
prima di cedere faro giocar cent obstacles avant de céder
lo sono docile, ecc. je suis docile, etc.

Sources :
- http://www.antiochus.org/
- http://troisptitstoursetpuissenva.blogspirit.com/
- http://www.operadeparis.fr/

Navigation

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017