Scroogle vs Google

, par  Hamid , popularité : 15%

Scroogle

Confidentialité

La multiplication des services proposés par Google engrange une demande accrue de renseignements sur les utilisateurs : suivi de la navigation et stockage des mots-clés, scan des mails dans Gmail, des informations livrées dans les formulaires, entre autres. Cela pose à chaque innovation la question du respect de leur vie privée, comme le note la philosophe et philologue Barbara Cassin dans son ouvrage sur Google. Google croise ces données pour affiner le profil des utilisateurs, et améliorer le ciblage des publicités sur internet.

Une telle concentration d’informations sur les individus et leur conservation inquiètent les organisations de défense de la vie privée sur internet, comme l’Electronic Frontier Foundation ou le "Groupe de travail de l’article 29" de la Commission européenne, une nouvelle forme de surveillance très sophistiquée et un danger potentiel pour la liberté des personnes. Récemment, Google fut placé tout en bas du classement élaboré par l’ONG Privacy International, qui dit de Google qu’elle est "ennemie du respect de la confidentialité en raison de la surveillance totale des utilisateurs".

En 2004, Google, associé à AOL, Amazon.com, CNet, eBay, Microsoft et Yahoo !, a pratiqué aux États-Unis du lobbying contre le Spyware Control Act en Utah obligeant de demander l’accord explicite de l’utilisateur pour activer des options de traçage de ses choix ou avant l’installation d’un logiciel espion. Les raisons de leur opposition, selon eux, étaient d’ordre technique et non éthique : dans la lettre envoyée au sénateur Valentine et au représentant Urquhart, ils reconnaissent les "très bonnes intentions" de la loi.

Au sujet des éventuelles techniques de traçage employées par Google, Google Watch, site de l’activiste américain Daniel Brandt, tente de démontrer les failles et le manque de neutralité de Google et propose un proxy, Scroogle, permettant de soumettre une recherche Google sans être épié d’une quelconque façon. Il dénonce entre autres sa censure orientée, dans d’autres pays comme la Chine, ou les États-Unis, concernant l’invasion de l’Irak et la prison d’Abu Ghraib.

À ce sujet, Google a dans un premier temps refusé de se plier aux injonctions du gouvernement américain fin 2006 en ne lui donnant pas accès aux listes de recherche et URL qui lui étaient demandées pour contribuer à une loi sur la répression de la pédophilie. Néanmoins, ils ont ensuite remis 50 000 URL au gouvernement, mais le juge chargé de l’affaire a décidé que Google n’avait pas à remettre les listes de mots-clés demandées par le gouvernement.

En France, les garanties de respect de la vie privée apportées par la CNIL ne sont pas applicables à des services dont les serveurs sont situés hors du territoire national. Le refus de Google de se soumettre aux lois locales crée donc une extension de fait de la juridiction américaine.

Alternative Scroogle

Si l’Internet libre vous tient à coeur, Google n’est pas une option parfaite. Il est évident que Google a apporté un outil très utile à la navigation sur le web, mais cette omniprésence du moteur Google ne s’est pas faite sans dommage : la confidentialité et la liberté ont été directement attaquées. Malheureusement, on oublie souvent cet aspect de Google ; en fait la plupart d’entre nous ne sont tout simplement pas au courant de ces pratiques infiltrantes qui nous sont imposées à chaque fois que nous recherchons un terme en utilisant Google. Le but de cet article était tout simplement de présenter ce côté sombre de Google, et de proposer une alternative : Scroogle. Sur le site de Scroogle, on propose aussi un autre moteur de recherche, qui à leurs dires donne de meilleurs résultats que Google, et n’indexe pas l’information des utilisateurs : Clusty. Je ne connais pas ce moteur de recherche, mais c’est une possibilité à expérimenter. Notez aussi que si vous utilisez le navigateur Mozilla Firefox, il est possible de modifier en un clique la barre d’outil de Firefox qui permet des recherches Google directs, pour qu’elle utilise Scroogle, ou encore Clusty, plutôt que Google.

Sources :
- http://zombiemedia.org/imprimersans.php3?id_article=288
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Scroogle
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Google
- http://en.wikipedia.org/wiki/Google_and_privacy_issues

Navigation

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017