La proxémie

, par  Béatrice , popularité : 19%

Hall a montré qu’il y avait autour de nous une surface, « une bulle », une zone émotionnellement forte ou encore un périmètre de sécurité individuel. Celui-ci est plus important en face de nous que sur les côtés ou par derrière. On peut parler de notion de bonne distance.
La dimension de cette bulle personnelle varie selon les cultures. Elle est plus ample dans les pays occidentaux que dans les pays méditerranéens et pratiquement inexistante dans les pays arabes.

Les bulles de l’homme sont au nombre de quatre, nous les résumons et les présentons en nous éloignant du corps de l’individu (voir tableau page suivante).

- Distance intime : 15 à 45cm
Distance réservée au contact intime avec son partenaire amoureux et ses enfants. Toute autre présence constitue une agression de l’intégralité individuelle. Même pour les personnes habilitées, cette zone n’est pas vraiment pratiquée dans les espaces publics.

- Distance personnelle : 45 à 135 cm
Zone limites de non contact physique direct. Elle marque l’affectivité et la proximité quotidienne des individus dans leur vie publique.

- Distance sociale : 1.2 à 3.7 m
Relations interpersonnelles directes. Au delà de tout contact physique directe, jusqu’au limite de portée de la voix sans effort.

- Distance publique : sup à 3.7 m
La prise de parole est hiérarchisé. Les intervenants ont un statut d’orateur face à un public.

Les sources :
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Prox%C3%A9mie
- http://vmabillot.free.fr/interactivite/these/online/annexes01.htm

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017