Acheter et vendre sur Ebay

, par  Hamid , popularité : 7%

Source : www.encherefacile.com

La voiture du Pape Benoît XVI, la Mercedes du chanteur Dave, un avion de chasse soviétique, un autographe d’Elvis ou le front d’une mère de famille pour y apposer de la pub... c’était en vente sur eBay, le plus grand site d’enchères du monde. On y trouve tout, à tous les prix : des objets les plus insolites aux plus usuels. Chaque mois, 7 millions de français visitent cette étrange salle des ventes, riche de 78 millions d’objets en provenance de toute la planète. Difficile de ne pas y trouver ce que l’on cherche. Fondé en 1995 par Pierre Omidyar, un Franco-Iranien, eBay se rémunère en commercialisant le droit de mettre en vente un objet sur le site Internet et en prélevant une commission sitôt la vente effectuée. Mais eBay ne possède aucun entrepôt, il ne vend rien et se contente de mettre en relation deux personnes souhaitant effectuer une transaction. Si la majorité des vendeurs présents sur le site d’enchères sont des particuliers désireux de vider leur grenier et d’arrondir leurs fins de mois, on trouve depuis plusieurs années des professionnels, ravis de pouvoir profiter de la vitrine la plus regardée du Web pour écouler leur marchandise. Certains de ces professionnels sont d’anciens particuliers qui se sont découvert grâce à eBay une passion pour le commerce. On estime qu’aux Etats-Unis, 0,25% de la population, soit environ 750 000 personnes, vivent partiellement ou exclusivement des revenus qu’ils génèrent sur le site.

Je vends sur eBay

Décidé à faire le tri dans le grenier, à revendre votre collection de BD ou à vous séparer d’un meuble qui n’a plus sa place dans le salon ? Rendez-vous sur eBay.fr. Voici comment bien franchir les étapes qui vous permettront de tirer le meilleur prix de votre objet sans prendre de risques.

1/ S’inscrire. Un préalable qui ne prend que quelques minutes.

2/ « Quoi vendre sur eBay » ? Vous trouverez cette rubrique dans la partie ressources vendeurs. Elle passe en revue les pièces de la maison et met en avant ce qu’il est possible de mettre en vente. Une aide précieuse pour identifier les objets ayant de la valeur ou susceptibles d’intéresser les internautes.

3/ Enchère ou prix fixe ? Rendez-vous ensuite sur la page vendre, c’est ici que vous définirez tous les paramètres de votre vente, à commencer par son type : vous pouvez proposer votre objet aux enchères ou avec un prix fixe.

4/ Dans quelle catégorie ? eBay classe les objets en fonction de leur nature afin de permettre aux acheteurs de s’y retrouver, un peu comme des rayons dans un magasin. Vous pouvez classer votre objet dans une seconde catégorie afin d’en préciser la nature. Cette possibilité comme l’immense majorité des options du site est payante.

5/ Décrire l’objet. Etape capitale : vous devez veiller à être le plus clair possible et à employer des mots pouvant susciter l’intérêt des visiteurs, comme la marque, l’état ou la rareté de l’objet. Plus bas dans la page un champ de texte permet d’écrire un texte plus long. Pensez aux questions que pourraient se poser d’éventuels acheteurs et tachez d’y répondre.

6/ Combien de temps ? Etape suivante : définir la durée de publication de l’annonce (3, 5, 7 ou 10 jours). Pour optimiser votre vente, choisissez la durée maximale et mettez en vente votre objet un jeudi ou un vendredi afin que celui-ci soit visible deux week-ends consécutifs.

7/ A quel prix ? Mieux vaut afficher un prix bas, pourquoi pas un euro, afin d’attirer l’œil des chalands. Le jeu des enchères se chargeant de faire remonter le prix de l’objet. Vous pouvez aussi choisir de mettre un prix de réserve qui annulera la vente si aucune enchère n’a atteint la somme que vous avez fixée.

8/ Mettre en valeur. N’hésitez pas à agrémenter votre annonce d’une ou plusieurs photos, cela rassure les internautes (« l’objet existe ») et leur permet de mieux juger de son intérêt. eBay propose aussi des mises en page thématiques, mais qui ne sont pas toujours du meilleur goût.

9/ Comment être payé ? Il vous reste à indiquer les modes de paiement que vous acceptez et le montant des frais de port (vous trouverez toutes les infos utiles sur le site de la Poste). Vous voilà prêt à surveiller les premières enchères...

J’achète sur eBay

Des affaires à faire, ce slogan pourrait coller parfaitement à eBay tant le nombre d’objets vendus à prix dérisoire est important. « J’ai acheté beaucoup de vêtements pour bébés sur eBay, on en trouve pour le quart de leur prix et ils sont dans un très bon état puisque à cet âge là les enfants grandissent très vite » explique Fanny Pavie-Bouyer, auteur d’un livre consacré au célèbre site d’enchères. « J’achète des coffrets de DVD de série et une fois que j’ai regardé tous les épisodes je les revends très souvent au même prix que celui que j’avais payé » explique Sylvain Mouland, un utilisateur régulier du site d’enchères sur lequel il achète aussi des jeux vidéo et des CD.

Comment enchérir ? Pour acheter au meilleur prix, il ne faut pas hésiter à attendre la dernière minute pour placer son enchère et enlever l’objet au nez et à la barbe des autres internautes. Il existe même ce que l’on appelle des sites sniper qui enchérissent pour vous à la dernière seconde, même si vous ne vous trouvez pas devant votre ordinateur à ce moment là. AuctionSniper.com propose ce service et le facture 1% du montant de l’objet remporté. Le vendeur est-il fiable ? Avant d’enchérir, consultez le profil du vendeur. En cliquant sur son pseudonyme, vous aurez les commentaires de tous les internautes ayant déjà effectué une transaction avec lui. Jetez-y un coup d’œil attentif, lorgnez aussi sur le pays d’origine du vendeur et à moins d’être convaincu de son honnêteté, évitez d’acheter en dehors de la France car en cas de litige, il sera plus compliqué de le résoudre avec ou sans l’aide d’eBay. Comment je paye ? Si vous payez en ligne, vous avez le choix entre le chèque, le mandat postal et la carte de crédit. Ce dernier moyen de paiement est à recommander : sécurisé par le système PayPal, il offre en outre, une assurance en cas de problème. En cas de problème ? S’il y a un domaine dans lequel le site américain ne brille pas c’est bien celui-là. Selon eBay, les fraudes ne représentent que 0,01% des transactions, mais beaucoup de voix s’élèvent contre l’immobilisme du site d’enchères quand survient un litige. Si vous êtes passé par le système PayPal, vous êtes assuré contre les dommages et les fraudes à concurrence de 500 €. « Internet et eBay ne sont ni plus, ni moins dangereux que l’achat dans une brocante, il faut donc avoir la même vigilance et prendre les mêmes précautions » conclut Fanny Pavie-Bouyer.

Les 10 commandements du ebayeur

1 - Comme dans une brocante, ne vous précipitez pas sur le premier objet que vous trouvez, mais prenez le temps de faire le tour du site.

2 - Ne répondez pas à un e-mail vous demandant votre mot de passe ou vos coordonnées bancaires.

3 - Intéressez-vous toujours au profil du vendeur et à ses appréciations. Méfiez-vous si un vendeur qui n’a vendu que des produits bon marché se met tout d’un coup à vendre des objets de valeur.

4 - Même sur Internet il n’y a pas de miracle. Méfiez-vous des trop bonnes affaires qui peuvent cacher une mauvaise surprise.

5 - Enchérissez le plus tard possible, attendez jusqu’à la dernière seconde pour placer votre enchère, vous maximiserez vos chances de remporter l’objet.

6 - Passez par un tiers de confiance comme le site Triple Deal ou PayPal pour régler vos achats de valeur. Méfiez-vous du système de paiement Western Union, utilisé dans beaucoup d’arnaques.

7 - Avant d’envoyer l’argent, contactez le vendeur, par téléphone si possible, afin de vous mettre d’accord sur les modalités de paiement et d’envoi de l’objet.

8 - Ne concluez jamais de vente en dehors de eBay. Si un membre vous propose de faire la vente de gré à gré sans passer par eBay, et ainsi économiser la commission du site d’enchère, refusez immédiatement, car en cas de litige vous ne pourriez profiter d’une quelconque assistance d’eBay.

9 - Installez sur votre ordinateur la Toolbar eBay, un petit logiciel qui ajoute quelques fonctions au navigateur Internet Explorer et permet de démasquer les faux sites et les faux mail eBay.

10 - En cas de litige, lancez une procédure sur eBay, et déposez plainte auprès d’un commissariat de police. La démarche prend un peu de temps mais peut intimider d’éventuels fraudeurs.

La contrefaçon empoissonne eBay

Au début de l’année, plusieurs centaines d’iPod Shuffle ont été mis en vente sur eBay, à des tarifs défiant toute concurrence. Derrière ces offres, pas de particuliers désireux de changer de baladeur, mais des vendeurs « professionnels », proposant parfois plusieurs dizaines d’appareils aux enchères. La majorité de ces iPod Shuffle ont trouvé preneur à des tarifs allant de 65 à 75 €... un prix inférieur d’environ 35 % au prix officiel d’Apple. Pas de miracle, mais de vulgaires copies fabriquées à Hong Kong. Elles étaient bien entendu vendues comme de véritables iPod. Les vendeurs ont été démasqués par des acheteurs vigilants (le logo Apple était légèrement différent du véritable logo), mais ils ont eu le temps d’écouler quelques-unes de leurs copies avant de disparaître dans la nature. On ne compte plus les faux sacs de grands couturiers proposés à des prix dérisoires. Bien souvent ces objets sont vendus par des internautes installés à l’étranger (notamment en Angleterre). Les clients reçoivent ensuite des sacs miniatures ou des copies grossières... En cas de doute sur l’honnêteté du vendeur, dites-lui que vous venez en vacances dans quelques jours dans sa région et que vous passerez prendre l’objet chez lui. Généralement cela décourage les arnaqueurs.

Fiscalement, comment je gère ?

Devez-vous déclarer le fruit des ventes effectuées sur eBay à l’administration fiscale ? La question paraît simple, la réponse l’est beaucoup moins. Lorsqu’il fut rédigé, le code fiscal n’avait pas envisagé l’existence de sites d’enchères. La loi est donc assez floue, et c’est au cas par cas que se règlent les litiges avec l’administration fiscale. D’ailleurs eBay ne donne pas de règle et conseille de se rapprocher des impôts pour faire le point sur sa situation. Cela étant, quelques indices peuvent vous permettre de savoir si vous risquez les remontrances de votre agent des impôts lorsque vous vendez sur eBay, c’est-à-dire si de vendeur particulier et occasionnel vous êtes devenu un vendeur professionnel. Pour être considéré comme tel, il faut que votre activité soit régulière, que vous ayez la volonté d’en tirer un revenu. La jurisprudence ne donne pas de seuil et le fait qu’il ne soit pas suffisant pour vivre ne veut pas dire qu’il ne doit pas être déclaré. De même l’achat d’objets pour les revendre, tels quels, ou après les avoirs travaillés, vous classe dans la catégorie des professionnels. La vente de votre collection de timbres ou d’un meuble dont vous ne voulez plus, ne fait donc pas de vous un professionnel. L’appartenance à cette catégorie change beaucoup de chose, puisqu’elle implique, en plus des obligations fiscales (déclaration aux impôts...) et sociales (URSSAF...), de respecter un certains nombre de lois comme le droit de rétractation accordé aux clients. Maintenant vous êtes prévenu.

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017